Essai trottinette électrique Speedtrott ST9À défaut de test de scooter 50 ou 125cc, nous avons pris le guidon d'une trottinette électrique aux prétentions urbaines. Nous vous livrons le fruit de nos 15 jours de roulage en Speedtrott ST9. Pour le prix d'un scooter chinois de supermarché, elle constitue une réponse sérieuse aux problématiques de mobilité !

Essais scooter Réagir en 1er

SpeedtrottDepuis 2011, nous suivons de près l'actualité du véhicule électrique léger, avec un intérêt tout particulier pour la trottinette électrique qui partage de nombreux points communs avec le format « scooter électrique ». Dans le cadre de notre veille, il nous arrive de tester régulièrement les nouveautés et, plus rarement faute de temps, d'en publier les conclusions.

Suite à une prise de contact enrichissante avec la société Gyromax, nous avons décidé de tester 2 de leurs dernières nouveautés Speedtrott : les ST9 et ST16. Nous vous proposons aujourd'hui un retour sur la première, que nous avons eu l'occasion de tester quotidiennement durant 15 jours. À défaut de protocole de test bien rodé, elle a accompagné nos déplacements dans le centre-ville de Nantes.

Nous avons sillonné les rues de Nantes en Speedtrott ST9 durant 2 semaines
Nous avons sillonné les rues de Nantes en Speedtrott ST9 durant 2 semaines

Avant d'entamer le test de roulage, nous avons commencé par déballer le produit qui nous a été envoyé par Chronopost dans son double carton d'origine. Au déballage, on ressent le soin du détail souhaité par Speedtrott. Le modèle est parfaitement emballé sous plastique et calé dans de gros blocs de polystyrène. Il est livré avec un chargeur étonnement petit pour le segment, ce qui constitue bien évidemment un plus en termes d'encombrement.

La trottinette électrique Speedtrott ST9 est également fournie avec un manuel très complet et intégralement en français, ce qui permet de se familiariser avec son fonctionnement avant un premier démarrage. Entre schémas, tableaux et textes explicatifs, on a rarement vu de fascicule aussi complet !

Un look savamment étudié

Malgré ses origines chinoises évidentes (et incontournables), la trottinette électrique ST9 a fait l'objet d'un cahier des charges bien spécifique en termes de design. En l'occurrence, les habituelles fioritures et accessoires bling-bling ne sont pas de la partie : tout est tourné vers l'efficacité et joue un rôle bien précis. Une philosophie à l'opposé de la déco de notre modèle, qui met à l'honneur un orange tape-à-l'oeil.

À l'exception d'un câble et du compteur, le modèle reste très discret côté électronique
À l'exception d'un câble et du compteur, le modèle reste très discret côté électronique

L'intégration discrète de l'électronique tranche ainsi franchement avec le coloris. Plusieurs fois, de jeunes enfants ont été attirés par le look de notre modèle de démonstration sans même se douter qu'il était électrique. Et il faut avouer que globalement, elle ressemble à s'y méprendre à une trottinette manuelle pour adultes. Quitte à avoir un design discret, nous vous conseillons ainsi plutôt le modèle noir uni que ses variantes bleue ou orange...

Une trottinette électrique compacte

Le modèle a été pensé pour offrir une légèreté et une compacité maximales. Son deck de faible largeur permet de se faufiler aisément partout sans risque de chocs. Le guidon est à l'inverse largement dimensionné, aussi bien en hauteur qu'en largeur. Si cela procure un sérieux avantage en termes de tenue de route et de maniabilité, on se retrouve régulièrement gêné lorsqu'on circule sur les trottoirs : piétons ou poteaux constituent autant d'obstacles à éviter avec grande prudence.

Sur les trottoirs peu larges, croiser un piéton peut être plus délicat qu'il n'y paraît
Sur les trottoirs peu larges, croiser un piéton peut être plus délicat qu'il n'y paraît

Le guidon n'est en outre pas pliable, ce qui constitue un inconvénient pour la transporter pliée ou la stocker dans un coin. Dans le Tramway où nous avons parfois complété nos longs trajets, nous avons plusieurs fois gêné d'autres usagers... Fort heureusement, le poids de 9 kg facilite sa manipulation et on arrive toujours à se frayer un chemin sans heurts.

On notera l'intégration d'un système d'amortissement dans la colonne de direction, ce qui réduit les vibrations sur les sols abîmés et facilite la circulation en zones pavées. Les roues de 5,5'' étant en gomme dure, les chocs les plus violents remontent toutefois dans les jambes et le dos. On déconseillera ainsi son utilisation aux personnes soufrant de maux de dos ou plus sensibles.

Des performances idéales pour le quotidien

Le moteur est réglable sur 3 puissances bien étalonnées, la première permettant une prise en mains facilitée (pour un premier contact ou les enfants) et les 2 autres étant davantage destinées aux trajets du quotidien. Si les performances en accélération sont excellentes en mode 3, on regrette le manque de précision de la gâchette d'accélération : il est compliqué de maintenir une vitesse stable et c'est plutôt du on / off. Autant dire que circuler à allure réduite à côté d'un piéton réclame une grande dextérité !

La gâchette, qui est recouverte de petits picots anti-glissement, s'est par ailleurs montrée sévère avec nos doigts qui ont souffert durant les déplacements les plus longs. Sur les trajets effectués à pleine allure (soit 15, 23 ou 25 km/h), elle finit clairement par faire mal.

Sous le petit compteur très lisible, la gâchette d'accélération à picots pointus
Sous le petit compteur très lisible, la gâchette d'accélération à picots pointus

L'autonomie, annoncée à 20 km en mode 2, atteint tout juste les 10 km en mode 3. Pour soulager la batterie, nous avons rapidement pris pour habitude d'accompagner les phases de démarrage et les côtes de coups de pieds manuels. Le moteur s'en trouve instantanément libéré, permettant des démarrages canons. Globalement, les performances sont excellentes même si elles ont tendance à décroître progressivement dès que la batterie passe sous la barre des 50% de charge.

Des équipements pratiques

Le système de freinage à la roue arrière est intéressant dans la mesure où il peut être activé via la gâchette gauche, mais aussi au pied comme sur une trottinette manuelle. Associé à un frein moteur puissant, il a toujours parfaitement joué son rôle même si un minimum d'anticipation reste nécessaire (ce n'est pas un disque...). En contrepartie, il ne permet pas de dosage ce qui fait qu'il est impossible de ralentir. En environnement urbain où les obstacles sont nombreux, on se retrouve ainsi à subir de désagréables à-coups à chaque pression du frein.

Malgré sa petite taille, le compteur s'est révélé particulièrement agréable à lire, et cela quelles que soient les conditions d'éclairage. La présence des 3 boutons de commande sur le côté tombe sous le sens et le témoin de charge de batterie, bien que pas toujours précis, joue son rôle d'un simple coup d'oeil.

La trottinette électrique ST9 est un exemple de stabilité : en marche, rien ne bouge !
La trottinette électrique ST9 est un exemple de stabilité : en marche, rien ne bouge !

La petite béquille rétractable, que l'on pourrait trouver « gadget », s'est révélée particulièrement pratique pour les arrêts en ville ou au domicile. Nous avons eu un peu plus de mal à trouver nos repères avec le système de pliage principal qui, avec ses 2 picots, nécessite un minimum de réflexion lors des premières manipulations. À défaut d'être idéal en termes d'ergonomie, il s'est avéré très précis : nous n'avons pas relevé de jeu dans la colonne de direction comme c'est quasi-systématiquement le cas chez la concurrence.

Quel usage pour la Speedtrott ST9 ?

À 649€, la trottinette Speedtrott ST9 n'est pas un modèle d'entrée de gamme mais plutôt de moyenne-gamme. Elle constitue un juste équilibre entre les productions chinoises abordables et les modèles plus qualitatifs de type E-Twow ou Inokim. Cela en fait un modèle adapté aux débutants qui souhaitent se déplacer quotidiennement en trottinette électrique et qui n'ont pas encore eu de premier contact avec le format. On pense notamment aux trajets lieu de travail - domicile des 25-40 ans.

Pour peu que vous ayez un compte bien rempli ou une progéniture particulièrement méritante, le modèle peut également accompagner un enfant sur ses trajets à l'école ou ses activités extra-scolaires. Il lui faudra toutefois veiller à éviter les chocs et les flaques d'eau, même si le modèle s'est montre particulièrement résistant face à nos épreuves de force.

Malgré ses petites roues pleines de 5,5 pouces, elle n'a pas peur des terrains abîmés
Malgré ses petites roues pleines de 5,5 pouces, elle n'a pas peur des terrains abîmés

Si on met de côté le manque de progressivité du moteur et du frein, il s'agit au final d'une bonne trottinette électrique. Les plus sportifs, qui ne seront pas gênés par sa fougue et son dynamisme, y trouveront même un excellent compagnon pour gagner du temps au quotidien. Ils seront d'ailleurs rassurés d'apprendre que Gyromax propose une assurance RC Circulation à 10€ / mois sur ce modèle.

Nous reviendront vers vous rapidement avec un essai complet de la Speedtrott ST16, que nous avons déjà commencé à tester. Attention spoil : elle joue dans un tout autre univers ! Nous remercions enfin la société Gyromax dont nous vous invitons à visiter les sites gyromax.fr et speedtrott.com.