Essai trottinette électrique Speedtrott ST16Nous vous proposons un second test de trottinette électrique avant la reprise des essais scooter : la Speedtrott ST16. Une différence de catégorie qui, dans les faits, n'est pas aussi évidente que cela. Car au quotidien, le modèle peut remplacer un scooter d'entrée de gamme dans nombre de situations !

Essais scooter 2 réactions

SpeedtrottComme nous vous l'annoncions durant notre précédent test de la Speedtrott ST9, la société Gyromax nous a confié à l'essai un second modèle de trottinette électrique. Si la ST9 pesait 9 kilos, la ST16 de ce second volet en fait naturellement... 18 ! Et oui, depuis le lancement du modèle initial, il a pris 2 kilos d'équipement, à commencer par la fourche avant. Un écart de presque 10 kilos qui, dans les faits, a de nombreuses conséquences en termes d'utilisation.

À défaut d'essai scooter, nous avons testé pour vous la trottinette Speedtrott ST16
À défaut d'essai scooter, nous avons testé pour vous la trottinette Speedtrott ST16

Côté gabarit, la Speedtrott ST16 joue dans la cour des limousines au même titre que les Inokim et la plus ancienne Myway que nous testions pour vous début 2012. Son large plateau et ses grandes roues gonflables de 10 pouces lui confèrent une tenue de route et une stabilité rarement vues sur le segment : on se rapproche franchement des Go-Ped américaines, que nous avons également au la chance de prendre en mains.

Une partie-cycle digne d'un scooter 50cc

La tenue de route ne constitue pourtant que l'une des nombreuses cordes à l'arc de cette trottinette électrique, dont la partie-cycle a de quoi faire pâlir nombre de scooters chinois d'entrée de gamme. Elle peut notamment compter sur un double frein à disque qui, s'il n'est pas hydraulique, a le mérite de répondre à la moindre sollicitation de la poignée. Un atout sécurité qui a une contrepartie : une trop forte pression sera synonyme de dérapage (pour l'arrière) voire de soleil (pour l'avant).

Avec son double frein à disque mécanique, le modèle assure un freinage de qualité
Avec son double frein à disque mécanique, le modèle assure un freinage de qualité

La fourche avant, bien que rudimentaire, joue son rôle d'amortissement et confère un excellent niveau de confort sur tous les types de revêtements, pavés compris. Le pneu arrière assure lui aussi un niveau d'agrément intéressant même si sur sols très abîmés, l'ensemble peut se mettre à trembler sérieusement (notamment si vous faites l'erreur de sur-gonfler comme nous l'avons fait). Mais rassurez-vous, cela n'arrive que rarement et uniquement si vous avez opté comme nous pour une conduite sportive.

Des équipements en veux-tu en voilà !

Côté équipement, la trottinette électrique embarque potentiellement tout ce que l'on pourrait y greffer. Avec ses phares avant / arrière, son feu stop, ses clignotants et son klaxon, elle est même mieux équipée que la MBK 51 de ma jeunesse. Il ne lui manquerait qu'un rétroviseur, une plaque d'immatriculation et un éventuel système de démarrage à clé pour offrir l'expérience de conduite d'un cyclomoteur. Rien n'étant prévu pour sécuriser le stationnement en extérieur, nous recommandons d'ailleurs fortement l'achat d'un cadenas antivol de type U, qui pourra être attaché au niveau de la platine centrale.

La trottinette électrique ST16 est vraiment bien équipée et c'est pratique !
La trottinette électrique ST16 est vraiment bien équipée et c'est pratique !

Si cet attirail peur paraître très « gadget » (ce fut notre première impression), il s'avère dans la réalité assez fonctionnel. À défaut d'une ergonomie particulièrement travaillée côté commodo (coups de klaxon intempestifs à la pelle), l'ensemble s'avère pratique lorsqu'on choisit de circuler sur pistes cyclables ou sur route. Dans les situations potentiellement dangereuses (intersections mal marquées, dépassements rapides...), nous étions rassurés de pouvoir signaler aux automobilistes les changements de trajectoires à venir.

Les clignotants sont logés à l'arrière et bien visibles par les automobilistes
Les clignotants sont logés à l'arrière et bien visibles par les automobilistes

Et que dire du moteur ?

Avec sa batterie Lithium-Ion Samsung de 48V et 15Ah, la trottinette ST16 embarque clairement du lourd. C'est le cas en termes de qualité, mais également sur le plan quantitatif : « on n'aurait pas pu caler de cellules en plus, tout le deck en est rempli » nous a confié le directeur de la marque lors d'un échange par téléphone. Un choix stratégique qui assure au modèle des performances exceptionnelles, surtout en fin de charge lorsque les cellules sont parfaitement équilibrées.

Le compteur rétro-éclairé en bleu distille les infos sur la batterie, la vitesse, etc.
Le compteur rétro-éclairé en bleu distille les infos sur la batterie, la vitesse, etc.

Dans sa configuration débridée (celle de notre test), les accélérations et reprises sont vigoureuses et on atteint rapidement plus de 40 km/h réels en pointe. Autant dire qu'avec une telle puissance, le véhicule n'est pas à mettre entre toutes les mains. Pour notre part, ça a été casque de vélo haut-de-gamme et veste renforcée dès le départ, et cela nous paraît véritablement indispensable. Car à défaut de chute, nous avons régulièrement été surpris par un piéton, une automobile ou un nid de poule, nous poussant à réagir rapidement !

À quels utilisateurs s'adresse la ST16 ?

Avant de recevoir le modèle, nous ne savions pas quelle utilisation allait en être faite. Pourtant, dès les premières sorties, il s'est montré d'une efficacité redoutable pour les trajets urbains de quelques kilomètres. Ses performances de premier plan et sa relative compacité en ont fait le véhicule de prédilection pour aller à La Poste, sortir en ville ou récupérer les enfants à l'école. Car oui, il y a largement la place de circuler à 2 dans de bonnes conditions de sécurité !

Le deck, qui est large et long, permet de monter à deux avec un enfant
Le deck, qui est large et long, permet de monter à deux avec un enfant

De même, le véhicule a trouvé sa place dans la petite Peugeot 207 pourtant déjà surchargée en direction La Rochelle pour 2 semaines de vacances. Là aussi, la Speedtrott ST16 a accompagné nos déplacements du quotidien, passant en main en main en fonction des sorties au marché, virées en centre-ville ou ballades en bord de mer. Rarement un véhicule électrique « utile » aura été aussi plaisant à utiliser. Il a ainsi remplacé la gyroroue Ninebot S2 pour une majorité de nos trajets en ville.

Mais a t-elle des défauts cette trottinette ?

Face à un bilan aussi positif, vous allez vous demander si ce n'est finalement pas la trottinette électrique idéale. C'est la raison pour laquelle il convient de nuancer notre enthousiasme en abordant ses défauts. Le premier, qui nous a régulièrement posé problème, c'est un câble de recharge très court. Cela peut paraître bête mais il est nettement moins long que celui de la ST9 par exemple, ce qui oblige à choisir judicieusement la position de la trottinette pour la mettre en charge.

Anticipez bien vos longs trajets : la recharge peut durer jusqu'à 7 heures
Anticipez bien vos longs trajets : la recharge peut durer jusqu'à 7 heures

Le second, c'est un temps de charge particulièrement élevé. Avec son énorme pack batteries Lithium-Ion en 48V, la ST16 met plus de 7 heures pour être entièrement rechargée quand le constructeur en annonce 5. On se rapproche ainsi des interminables périodes de recharge des traditionnelles batteries au plomb, ce qui nécessite de l'anticipation si on veut préserver au maximum la santé de la batterie (charges complètes régulières). Notez que cette contrainte est d'ailleurs un choix de la marque, qui a préféré privilégier la durée de vie des cellules en évitant des chargeurs trop puissants.

Au-delà de la trottinette

Le véhicule étant finalement bien plus qu'une simple trottinette, il nécessite en outre un entretien régulier pour rester fonctionnel et sécurisant. Les pneus gonflables doivent être gonflés bien sûr, mais ce n'est pas tout. Comme pour n'importe quel vélo, la visserie (côté freins notamment) doit être vérifiée quelques semaines après achat puis régulièrement, alors qu'un nettoyage régulier est fortement recommandé si vous sortez par temps de pluie ou pratiquez les chemins non bitumés.

Comme tout deux-roues motorisé, la ST16 réclame un minimum d'entretien
Comme tout deux-roues motorisé, la ST16 réclame un minimum d'entretien

En l'absence de législation précise concernant ce type de véhicules « motorisés terrestres », leur utilisation constitue par ailleurs un véritable case-tête. Clairement à l'aise sur les pistes cyclables, ils le sont aussi sur les trottoirs à allure plus réduite comme sur route à leur vitesse max. Une polyvalence qui permet de jouer sur tous les terrains, et donc de réduire significativement les temps de trajet. Mais qui complique le tableau en matière de règles (avec les forces de l'ordre notamment) et d'assurance.

Quel est le prix à payer ?

Gyromax a fort heureusement anticipé la question en proposant une assurance complémentaire spécifique. Inspirée par celle qui accompagne les Segway depuis des années, elle permet de couvrir les incidents qui pourraient survenir au guidon d'une trottinette électrique Speedtrott. Nous n'y avons pas souscrit mais à 10€ par mois, c'est clairement une solution à envisager si vous comptez circuler quotidiennement, pour les trajets domicile - lieu de travail par exemple.

Quel que soit le type de trajet, la Speedtrott ST16 a beaucoup à apporter !
Quel que soit le type de trajet, la Speedtrott ST16 a beaucoup à apporter !

Ces 120€ / an viendront s'ajouter aux 1390€ réclamés à l'achat. Une enveloppe relativement élevée qui reste de notre point de vue parfaitement justifiée. À titre de comparaison, c'est le tarif moyen d'un scooter électrique chinois à batteries SLA (plomb) qui a de grandes chances de tomber en panne au bout de 3 mois d'utilisation classique. Pour avoir testé les 2 solutions, la trottinette électrique Speedtrott ST16 est la solution la plus aboutie et rentable sur le plan économique. À bon entendeur...

Nous tenons enfin à remercier la société Gyromax pour son prêt longue durée et vous invitons à visiter ses sites gyromax.fr et speedtrott.com.