COUP : le réseau de scooters partagés à ParisLa capitale française a accueilli un 3ème réseau de scooters électriques en libre-service. COUP se distingue de Cityscoot et Mober par son modèle sans abonnement ni bornes, mais aussi par son véhicule, le Gogoro. Focus sur une initiative parisienne de l'allemand Bosch pleine de promesses !

Entreprises 2 réactions

COUPIl y a 2 ans, nous vous présentions avec enthousiasme le Gogoro, une version moderne, innovante et 100% connectée du scooter électrique. Largement plébiscité par les motocyclistes de son pays d'origine Taïwan, le deux-roues n'était jusqu'à présent pas parvenu à traverser nos frontières. Un manquement qui a changé la semaine passée avec le déploiement à Paris du réseau de scooters électriques en libre-service COUP.

À défaut du Scootlib' souhaité par Anne Hidalgo, ce réseau de véhicules en libre service vient compléter les infrastructures Autolib' et Vélib', sans oublier ses concurrents Cityscoot et Mober. Pour son démarrage, COUP peut compter sur une flotte de 600 scooters Gogoro, contre déjà 1000 pour le leader Cityscoot. Ce n'est toutefois qu'un lancement, le groupe Robert Bosch GmbH ayant de grandes ambitions sur le marché parisien de la mobilité partagée.

Avec le réseau en libre partage COUP, 600 Gogoro débarquent à Paris !
Avec le réseau en libre partage COUP, 600 Gogoro débarquent à Paris !

Pour s'imposer face à ses concurrents à l'échelle européenne, la société a créé une filiale COUP Mobility GmbH à qui l'on doit déjà un premier test grandeur nature à Berlin, la capitale allemande. « Nous avons reçu de nombreux retours positifs de la part des Berlinois. L'idée de pouvoir se déplacer en ville de manière simple, rapide et fluide sur un eScooter tendance plaît beaucoup » a confié Mat Schubert, son PDG.

Et par « simple », il entend « à la portée de tous ». La réservation et restitution se gèrent en effet de façon ludique via une application mobile pour smartphone. Aucun abonnement ni borne ne sont nécessaires : il suffit de commander un COUP pour que, par la magie de la géo-localisation, un modèle vous soit proposé à proximité. Le trajet de 30 minutes est facturé 4€, puis 1€ supplémentaire par tranche de 10 minutes.

Les 30 minutes de trajet coûtent 4€ tout compris et sans abonnement
Les 30 minutes de trajet coûtent 4€ tout compris et sans abonnement

Des tarifs qui incluent bien sûr l'assurance, mais aussi un casque jet HJC et son indispensable charlotte. Les scooters sont eux aussi un modèle de simplicité et de maniabilité, comme nous le soulignions lors de sa présentation. Compacts et légers, ils permettent de circuler jusqu'à 45 km/h. Attention toutefois car ils ne sont pas assimilés 50cc, ce qui limite leur utilisation aux détenteurs de permis A ou B, mais pas AM ou BSR.

On notera l'impossibilité de transporter un passager, ce qui est fort regrettable et limite de facto la cible de COUP. Dans un premier temps, le réseau se limite par ailleurs à une « zone d'intervention des équipes » réduite à quelques arrondissement (1 à 4ème et 8 à 11ème). Elle sera peu à peu élargie à l'ensemble de Paris intra-muros et, à terme, à l'ensemble de la proche banlieue comme c'est déjà le cas pour son concurrent Cityscoot.

Qu'on aime ou pas, il faut avouer qu'il a une sacrée bouille !
Qu'on aime ou pas, il faut avouer qu'il a une sacrée bouille !

Si vous avez l'occasion de tester cette nouvelle offre de mobilité prometteuse, n'hésitez pas à partager votre expérience en publiant un commentaire ci-dessous. Nous ne manquerons pas d'en publier un essai plus abouti dès notre prochain passage dans la capitale. Et on a hâte de goûter à cet étonnant cocktail tout de noir et de vert vêtu !

Site officiel : coup.paris.