Éviter le vol d'un scooterSur les 100 000 deux-roues volés chaque année en France, près de 3/4 sont des scooters 50cm3. Seuls 10% sont retrouvés par la suite. En achetant certains modèles de scooters, vous avez une chance sur 4 de subir un vol. Il existe pourtant des solutions pour éviter cela !

Conseils pratiques 48 réactions

Personne n'est à l'abri d'un vol ou d'une effraction. C'est pourquoi, quelles que soient les précautions prises pour vous en protéger, il est indispensable de disposer d'une assurance scooter contre le vol (n'hésitez donc pas à assurer votre scooter tous risques).

Dans cet article, nous allons lister les différents contextes dans lesquels peut survenir le vol. Pour chacun d'eux, nous vous proposerons des solutions pour l'éviter, qu'il s'agisse d'accessoires conçus pour cet usage ou de bonnes pratiques.

Les lieux et moments propices au vol

Le parking souterrain ou garage clos

Vous disposez d'un lieu clos dans lequel vous pouvez laisser votre scooter ? Sachez toutefois que vous n'êtes pas pour autant à l'abri du vol ; on a souvent vu des portes de garages fracturées... Le premier geste à avoir est de trouver un point fixe pour y attacher votre scooter à l'aide d'un bon cadenas ou antivol scooter : tuyau, arceau, ou autre point solide.

Si vous ne disposez pas d'un tel point pour arrimer votre scooter, vous pouvez fixer au sol à l'aide de ciment un bloc de béton dans lequel est pris un arceau, comme on peut voir sur les marchés pour tenir les toiles... Cette solution est envisageable même dans un parking d'immeuble, pourvu que vous ne dégradiez pas le sol en dessous.

Chaîne antivol

Lorsque vous attacherez votre scooter au point fixe, utilisez en priorité le châssis ou la roue arrière, mais surtout pas à la roue avant car elle se retire facilement. On pourrait embarquer votre scooter en camionnette après avoir laissé la roue sur place... Côté accessoires, nous vous conseillons d'utiliser un antivol aux normes CE et SRA tel qu'un U ou une chaîne. Vous pouvez y ajouter un bloque-disque voire une alarme.

Le parking extérieur, les trottoirs

Les recommandations concernant le point de fixation sont identiques. Trouvez un point solidement ancré dans le sol et fixez-y votre scooter au niveau du châssis à l'aide d'un cadenas en U ou d'une épaisse chaîne renforcée. Nous vous recommandons fortement l'usage d'un bloque-disque en complément, pourquoi-pas un modèle avec alarme.

Choisissez judicieusement le lieu où vous allez garer votre scooter. Évitez les zones trop calmes et peu passantes, ce sont souvent celles choisies par les malfrats pour agir. Préférez une zone exposée aux passants.

Les trajets nocturnes

Malheureusement, le fait d'utiliser un scooter ne prémunit pas du vol. De même qu'il y a le car-jacking pour les automobilistes, les scootéristes peuvent craindre le bike-jacking. Il est courant dans certaines zones de voir des malfrats dérober des scooters aux feux rouges et s'en prendre à leurs conducteurs avec des armes blanches, battes de base-ball, etc.

Avant toute chose, tentez d'éviter au maximum les lieux ayant une mauvaise réputation, notamment en soirée et la nuit. Privilégiez les grands axes et restez vigilants si vous craignez un vol. Au pire, n'hésitez pas à prendre la fuite quitte à commettre une infraction si vous voyez que les choses se gâtent. Mieux vaut se retrouver avec un agent de police que sans scooter...

Enfin, adaptez votre conduite à la situation. Évitez de circuler à allure réduite près des trottoirs. Si vous avez la possibilité de circuler au milieu de la chaussée, restez-y. Cela évitera qu'on vous saute dessus. Aux feux rouges et stops, ne vous intercalez pas entre les autos, restez soit en tête, soit en retrait. Cela vous permettra de démarrer rapidement en cas de souci.

Les absences du domicile

Si vous partez en vacances ou que vous quittez votre domicile pour quelques jours, évitez de laisser votre scooter en vue, les rôdeurs pourraient remarquer qu'il ne bouge pas et décider de vous le voler. Plutôt que de le laisser dans votre parking ou garage, déplacez-le dans un lieu mieux protégé : cave pour les personnes en appartement, et pourquoi pas dans la maison (entrée, couloir) pour ceux qui habitent une maison ! Les voleurs n'iront pas jusqu'à s'attaquer à votre maison pour dérober un scooter...

Les outils sécurisants

L'antivol agréé CE et SRA

Le b.a.-ba en matière de sécurité consiste à investir dans de bons antivols. Les modèles les plus performants sont labellisés CE et SRA, et sont généralement de type U ou chaîne. Malgré un poids et un encombrement qui peuvent être handicapants pour un scooter 50cm3 qui ne dispose que d'un petit coffre, il est important d'en conserver un avec soi.

Reliés au châssis du scooter et à un point d'ancrage solide, ils constituent la meilleure garantie de ne pas voir disparaître votre scooter.

Le bloque-disque

Inefficace seul, le bloque-disque constitue un complément idéal du cadenas antivol. En venant pincer le disque de frein de la roue avant, il empêche tout déplacement du scooter. Certains modèles équipés d'une alarme intégrée s'avèrent particulièrement efficaces pour contrer les tentatives de vol. Ils cumulent une fonction de protection active avec l'effet dissuasif de la sirène...

Bloque disque à alarme

L'alarme scooter

Avec un prix situé entre 60 et 180 euros, une alarme constitue un véritable investissement. Cela peut cependant vous éviter de perdre gros puisque les modèles récents affichent un taux de succès extrêmement satisfaisant. Grâce à leurs nombreux capteurs, elles détectent facilement les tentatives d'effraction et alertent immédiatement tout le voisinage.

De quoi faire fuir nombre de malfrats avant qu'ils n'aient eu le temps de voler quoi que ce soit. Pour qu'elle fonctionne au mieux, l'alarme doit être correctement installée sur le scooter. Les fils électriques doivent notamment être cachés avec le reste du faisceau afin d'éviter qu'ils ne soient coupés pour désactiver l'alarme. Ce serait dommage...

Certaines alarmes permettent également de couper le moteur à distance, ce qui peut s'avérer utile pour faire face à une tentative de bike-jacking. Evitez simplement de mettre la commande de l'alarme avec vos clefs de scooter, sinon le voleur partira avec votre scooter mais aussi avec votre alarme et vous ne pourrez rien faire pour l'arrêter !

Éviter le vol d'un scooter

Le bloque direction

Installé d'origine sur la colonne de direction des scooters 50 cm3, le bloque direction ou Neiman permet de bloquer le guidon lorsque le scooter est verrouillé. C'est un outil qu'il ne faut pas oublier d'utiliser car il permet de ralentir les voleurs qui n'ont d'autre choix que de le forcer !

Éviter le vol d'un scooter

Le coupe-circuit Racing

Très à la mode, le coupe-circuit Racing permet de couper automatiquement le moteur du scooter en cas de chute. Par extrapolation, cela peut s'avérer très pratique en cas de bike-jacking : si on vous frappe pour vous voler votre deux roues, le moteur s'éteindra et les voleurs n'auront d'autre choix que de venir chercher eux même la clé (perte de temps) ou de s'enfuir en poussant le scooter (échappée difficile). Au final, ce petit accessoire qui ne coûte que 10 euros (TNT Tuning) peut faire pencher la balance en votre faveur en cas d'agression !

Éviter le vol d'un scooter

Les astuces pas chères

Vous pouvez installer quelque part sur votre scooter (de préférence dans le coffre) un ou plusieurs petits interrupteurs reliés à votre circuit électrique, ce qui aura pour conséquence de couper l'alimentation électrique du moteur, et donc de rendre impossible le démarrage du scooter. Vous pouvez aussi retirer le kick qui sert aux voleurs à démarrer le scooter une fois les fils de contact dénudés et reliés l'un à l'autre. Vous pouvez enfin échanger les fils du klaxon et du démarreur électrique pour tromper les voleurs qui n'arriveront pas à démarrer votre scooter avec le bouton !

En résumé

Il existe donc une multitude de solutions plus ou moins efficaces pour éviter le vol. Des habitudes à prendre d'abord, et des outils efficaces ensuite. N'hésitez pas à investir dans une alarme si votre scooter est souvent susceptible d'être volé. L'assurance constitue également une garantie de ne pas voir disparaître votre scooter dans l'indifférence.

Si malgré toutes ces précautions votre scooter ou moto 50cm3 venait à être volé, voici ce qu'il faut absolument faire... Avant tout, vous devez déclarer le vol de votre deux roues. Pour cela, rendez-vous dans le commissariat de police ou la gendarmerie en charge du lieu où a été commis le vol sous 24h, et remplissez les documents administratifs fournis.

Après cela, vous devez avertir votre assurance du vol. Cela ne se fait pas n'importe comment, il est nécessaire de le faire par lettre recommandée avec accusé de réception dans les 48 heures suivant le vol. Si vous ne respectez pas cette procédure, votre assureur est en droit de vous refuser le remboursement de votre deux roues... ce qui serait dommage au vu du prix des assurances !

Vous pouvez ensuite lancer une alerte sur les forums de discussions et surveiller les sites de vente de scooters d'occasion... On ne sait jamais, un voleur peu scrupuleux est capable de rouler ou de tenter une revente sans modifier l'aspect du scooter, bien que généralement les machines soient mises en pièces.

Tags associés : alarme, assurance, bloque-disque, cadenas, vol