Le rodage d'un scooter 50cm3Si vous venez de faire l'acquisition d'une moto ou d'un scooter 50cm3 neufs ou bien que vous venez de changer des pièces (montage d'un kit 50 ou 70, vilebrequin, pneus, courroie, plaquettes de freins, fourche...), vous devez faire un rodage ! Ce dossier vous explique comment roder votre deux roues.

Mécanique et technique 116 réactions

Avant toute chose, il est nécessaire de se poser une question fondamentale. À savoir, qu'est-ce qu'un rodage ? En fait, lorsqu'une pièce est neuve, elle est anguleuse et subit davantage de contraintes physiques. Le rodage consiste à habituer les pièces à leur nouvel environnement, de façon à ce qu'elles soient par la suite plus efficaces (rendement) ou qu'elles durent plus longtemps (longévité).

On pense souvent que le rodage ne concerne que le moteur, et qu'il n'est nécessaire que quand le scooter est neuf. Or, c'est totalement faux : après chaque changement de pièces, il faut à la mécanique un temps d'adaptation, pendant lequel il faut mieux ne pas trop la solliciter. Cela se traduit par le fait de ménager le moteur, les freins ou encore les pneus d'un scooter ou d'une moto.

Certaines pièces comme les plaquettes de freins ou les pneus doivent être rôdées pour une question de sécurité. Pour un pneu par exemple, la surface à l'origine est lisse et propre. Or, même si cela peut être joli, il en résulte que le pneu a beaucoup de mal à adhérer sur le bitume, ce qui pose de sérieux problèmes de tenue de route : à la moindre erreur, c'est la glissade assurée...

Concernant les cylindres et kits 70/80, on entend souvent que le rodage est plus compliqué et de moins bonne qualité si la bride au variateur n'est pas retirée... Sachez tout de même que cela se discute et que certains professionnels recommandent au contraire de laisser toutes les brides pour le rodage. À moins de circuler sur vois privée, privilégiez un rodage bridé, et du coup légal !

Comment faire un bon rodage pour le moteur ?

Tout d'abord, la chose que l'on évite durant le rodage est de faire monter le scooter dans les tours, car c'est ce qui risque d'abîmer les pièces prématurément. Faites donc très attention lors du premier démarrage de votre scooter. D'abord, démarrez avec le starter, puis laissez le scooter tourner pendant que le moteur ingurgite un peu d'huile et d'essence (trente secondes). Commencez ensuite à accélérer légèrement, puis relâchez.

Répétez l'opération pendant trois minutes, pour bien faire chauffer le moteur. Puis faites lui faire ses premiers tours, en roulant à une vitesse très modérée : 25 Km/h maximum ! Le plus important est de ne pas le faire monter dans les tours, car il se peut si le scooter ou la moto ont été kités que la pièce casse si elle est trop sollicitée. Pour un scooter d'origine il n'y a par contre aucun risque, ce ne sont que des précautions qui ne peuvent pas faire de mal au moteur.

Par la suite, c'est à dire pour les 500 Km du rodage, vous pouvez rouler plus rapidement. Attention pour les scooter kités : vous ne devez pas tourner la poignée à plus de la moitié. Pour les scooter d'origine, vous pouvez la tourner aux 2/3. C'est le plus dur dans le rodage : savoir rester raisonnable. Vous devez cependant dès les 150 premiers Km de rodage effectuer ce qu'on appelle une pointe : poignée à fond sur 100, 200 ou 300 mètres, pas plus. Vous pourrez maintenant tout en sachant rester raisonnable effectuer une pointe tous les 100 Km, et augmenter sensiblement la vitesse à laquelle vous roulez. Arrivé à 500 Km, c'est la libération : augmentez progressivement votre vitesse jusqu'à être à fond. C'est fini ;-)

N'oubliez pas de varier le régime moteur en tournant plus ou moins la poignée : rouler toujours à la même vitesse ne se conclut pas forcément par un rodage de qualité, au contraire ! Vous devez habituer les segments et le cylindre à travailler plus ou moins, sans pour autant dépasser les vitesses données ici.

Les erreurs à éviter

Pourvu que vous suiviez les étapes expliquées ci-dessus, vous ne devriez pas rencontrer de problèmes. Cependant, certaines choses ou comportements sont à éviter :

  • Pas de passager arrière pendant toute la durée du rodage, car le moteur monte beaucoup plus dans les tours lorsque le poids passager double.
  • Evitez les montées trop raides dans les 200 premiers Km de rodage, le scooter monte alors trop dans les tours.
  • Pas de pointes de plus de 1 Km, surtout pas pendant le début du rodage !
  • Evitez de monter des pièces avant d'avoir terminé le rodage, car un pot ou un variateur modifient le comportement du moteur, qui peut prendre des tours plus facilement. Si votre scooter est déjà équipé, soyez encore plus vigilant !

Vous voilà prêts à roder votre scooter ou 50 à boîte.