Mains Lib' : des consignes à casques automatiquesLa startup Mains Lib' a développé un service de consignes à casques automatisées. Son réseau se compose de 25 bornes installées dans des centres commerciaux et cinémas d'Île-de-France. Elle prévoit d'en installer 400 d'ici la fin 2016, de quoi faciliter le stationnement de milliers de scootéristes !

Entreprises 1 réaction

Mains Lib'Les services aux scootéristes se sont fortement développés ces dernières années. À côté des nouveaux « classiques » que sont l'entretien mobile, le nettoyage rapide ou la location à la carte, une startup parisienne s'est faite remarquer fin 2014 avec un concept inédit. Mains Lib', c'est son nom, propose aux motards et scootéristes un système de consignes automatiques pour casques...

L'objectif est de permettre aux motocyclistes de se libérer de leur casque lorsqu'ils stationnent dans des lieux publics. Soulagés de cet équipement encombrant, ils retrouvent le confort d'avoir les mains libres pour s'adonner à une séance de shopping ou de cinéma... C'est une solution simple pour tous ceux qui ne disposent pas d'un coffre de selle, d'un top-case ou d'un antivol à casque !

25 consignes à casques Mains Lib' sont déjà déployées en région parisienne
25 consignes à casques Mains Lib' sont déjà déployées en région parisienne

Le service Mains Lib' repose sur la présence de bornes en libre-service à proximité des parkings dans les centres commerciaux, cinémas, gares et aéroports. Une idée née dans la tête de François Jaubert suite à sa rencontre avec les consignes à parapluie installées dans les magasins et musées chinois. Et complétée par une couche « connectée » à travers des applications pour smartphones.

Pour designer ses bornes, il fait appel à Éric Delalande, jeune designer industriel. Thomas Deville rejoint ensuite l'équipe afin de trouver des financements et gérer la mise en production. Le choix du made in France coulant de source, la production est confiée à des sous-traitants d'Eure-et-Loir (28). Début 2015, Mains Lib' est prêt à déployer son infrastructure de consigne à casques moto...

Les 3 fondateurs de la société prévoient un réseau de 400 bornes fin 2016
Les 3 fondateurs de la société prévoient un réseau de 400 bornes fin 2016

Les premiers intéressés sont des groupes d'immobilier commercial comme Unibail-Rodamco, Hammerson, Saemes, Altarea-Cogedim et SCC, mais aussi de grands noms du cinéma comme MK2 et Pathé-Gaumont. Fort du succès de ses 25 premières bornes, Mains Lib' prévoit d'en déployer 400 d'ici la fin 2016. À Paris bien sûr, mais aussi dans toutes les grandes villes de France.

Site officiel : mainslib.fr.