Changer un variateur de scooterLe variateur est l'un des premiers éléments que les amateurs de tuning changent sur leur scooter. Autant dire que, la plupart du temps, les connaissances mécaniques pour travailler dans de bonnes conditions sont insuffisantes. Grâce à ce tutorial de MaxNG, ce ne sera plus le cas !

Tutoriels illustrés 68 réactions

Passons tout de suite au tutorial, il y a beaucoup de choses à intégrer, pas la peine de s'étendre sur le préambule. Le démontage et le montage d'un variateur de scooter n'a rien de bien compliqué.

Le matériel nécessaire

  • 1 clef à bougie
  • 1 bloque piston
  • 1 clé de 17
  • 1 clé BTR pour les vis du carter

Les étapes à respecter

Après avoir acheté votre variateur, il va falloir le monter sur votre scooter. Vous devriez avoir plusieurs éléments dans la boîte, comme vous pouvez le voir ci-dessous pour le Polini Speed Control. Il y a en fait les deux flasques qui composent le variateur, le canon, des jeux de galets de tailles différentes et des ressorts d'embrayage...

Vérifiez que vous disposez bien de tout le matériel et de votre nouveau variateur sous la main.

Calez bien votre scooter sur sa béquille centrale. Si vous n'en avez pas, mettez un casque ou un parpaing pour le bloquer. Le but est qu'il soit totalement droit.

Retirez toutes les vis du carter en finissant par celles du milieu, c'est plus simple dans cet ordre.

Veillez à ne pas abîmer le joint du couvercle du carter de transmission, il faudra le replacer ensuite...

Une fois le couvercle retiré, vous aurez accès à la transmission du scooter. Ici, il s'agit d'un Minarelli vertical mais les scooters ont globalement la même apparence. A gauche, c'est le variateur avec sa turbine de ventilation, à droite l'embrayage et sa cloche d'entraînement et au milieu, la courroie qui les relie.

Dévissez la bougie à l'aide de la clé à bougie. La plupart du temps elle est très serrée, il faut forcer !

Retirez la bougie de la culasse. Au passage, vous pouvez vérifier que vos réglages du carburateur sont bons : si le cul de la bougie est marron c'est bon, sinon il faudra penser à refaire les réglages !

Revissez dans l'emplacement de la bougie le bloque piston pour que le vilebrequin du scooter ne puisse pas atteindre le point mort haut, et ainsi bloquer le variateur. Si vous ne disposez pas de bloque piston, une astuce consiste à bloquer une vis dans les ailettes de la turbine d'aération du variateur, comme expliqué dans le tutorial sur l'embrayage !

Faites tourner le variateur jusqu'à ce que le piston vienne taper contre le bloque piston (avant le point mort haut).

A l'aide de la clé de 17, dévissez l'écrou central du variateur. Si vous avez peur de ne pas assez serrer l'écrou en le remontant, vous pouvez faire une marque au marqueur avant de le démonter, ou bien utiliser une clé dynamométrique pour connaître le couple de serrage...

Tirez précautionneusement la turbine vers vous, en veillant à laisser les éléments dans leur ordre d'origine. Ne perdez la rondelle métallique juste derrière la turbine!

Retirez la courroie du variateur en la poussant derrière, puis faites glisser le variateur sur l'axe du vilebrequin en le prenant bien par derrière pour éviter de faire tomber les galets.

C'est le moment de s'occuper du remplacement. A gauche, le Polini Speed Control, à droite celui d'origine. Vous voyez ici la différence entre les deux : plage plus grande et pente plus accentuée sur le Polini. Ce sont ces différences qui permettent de gagner en performances !

Montez les petits éléments en plastique bleu sur le variateur neuf, afin que la joue mobile soit calée.

Insérez les galets dans le variateur. Si vous soulez avoir de l'accélération, mettez les plus légers. Si c'est plutôt la vitesse qui vous intéresse, mettez les lourds.

Replacez le nouveau variateur sur l'axe du vilebrequin, en prenant soin de ne pas le laisser s'ouvrir. Placez la courroie, puis la petite rondelle que vous aviez retirée.

Replacez comme à l'origine la turbine avec la rondelle et son écrou, puis faites tourner le vilebrequin à la main pour arriver à buter à nouveau contre le bloc-piston.

Resserrez le tout en veillant à ne surtout pas laisser de jeu (cela abîmerait votre variateur, le vilebrequin et causerait des pertes de performances). Ne serrez pas trop fort non plus, il ne faut pas abîmer le vilebrequin !

Pour terminer, refaites les opérations dans le sens inverse. Remettez la bougie à la place du bloque piston en la serrant bien mais pas trop. Vous pouvez mettre au passage de la graisse qui résiste à la température. Remettez l'antiparasite sur la bougie.

Remontez le carter en n'oubliant pas le joint et en serrant bien partout progressivement pour qu'il se place bien. Maintenant, vous pouvez démarrer, mais gardez la main sur le contact, et au moindre bruit suspect venant du carter, coupez !