Essai Sym Orbit II 50 TS NakedNous avons pris le guidon de la déclinaison Naked du Sym Orbit II 50 TS. Pour un scooter 50 d'entrée de gamme affiché à 1300 euros, le modèle s'est avéré particulièrement à l'aise côté performances et confort. Son moteur 2 temps et le soin apporté par le taïwanais aux équipements n'y sont pas étrangers !

Essais scooter 6 réactions

Après avoir marqué la rentrée 2011 avec son Jet 4 R Naked, le constructeur taïwanais Sym a récidivé à la rentrée 2012 en donnant naissance à l'Orbit 2TS Naked. Cette nouvelle version du petit citadin discret se dévergonde et se veut plus intimidante, grâce entre autres à son nouveau survêtement noir mat et son disque avant en pétale au dessin plus sportif.

De quoi apporter un peu de fraîcheur à la gamme 50cm3 Sym, le créneau du Naked étant aujourd'hui la meilleure parade pour sortir de « nouveaux véhicules » sans trop se casser la tête. Scooter System a voulu en savoir plus sur ce nouvel arrivant, voici nos impressions.

Sym, une marque de confiance

Créée en 1954, la marque Sym est distribuée en France depuis maintenant plus de 10 ans. Pas moins de 400 distributeurs répartis sur tout le territoire se démènent depuis tout ce temps pour que la marque bénéficie d'une bonne image. Et aujourd'hui c'est le cas : nombreux sont les propriétaires et les médias comme Scooter System à considérer que Sym, c'est du costaud.

En concession depuis quelques mois, l'Orbit 2TS Naked est la dernière nouveauté Sym 50

Et c'est parce que Sym consacre un important budget au département Recherche et Développement qu'aujourd'hui, la marque est fière de proposer une flotte de pas moins de 12 scooters 50 cm3, soit autant de modèles que chez MBK qui est implanté en France depuis 90 ans.

La contre-offensive Naked

Après le Jet 4 R Naked, c'est donc l'Orbit 2 qui a été choisi pour organiser la riposte. L'Orbit II 50, clairement identifié comme un « anti-Agility » dans sa version de base, cible ainsi dans cette nouvelle déclinaison l'Agility Renouvo Naked, qui s'est montré plutôt convaincant lors de notre essai.

On le trouve habillé d'un kimono noir mat, principal signe de reconnaissance des déclinaisons Naked signées Sym. Un coloris ténébreux unique et spécifique qui renforce sa personnalité.

Complété par un petit TS, le logo de l'Orbit 2 Naked se détache à merveille du noir mat

On n'en attentait pas moins de la part de la marque taïwanaise, qui compte bien récupérer les ventes avec lesquelles Kymco lui est passé devant sur le segment des urbains pour les jeunes.

L'Orbit 2TS Naked offre également une paire d'embouts de guidon

En bon samouraï des temps modernes, l'Orbit 2TS Naked est armé d'une suspension arrière livrée dans un coloris sanguinolent, et gare à ceux qui oserait se frotter à son étoile de ninja... une référence évidente à son disque wave de Ø 190mm au dessin incisif !

On regrette que le design du compteur analogique ne soit d'avantage travaillé

Qui dit « Naked » dit poste de pilotage épuré. Comme il se doit, ce nouvel Orbit 2 suit la règle, mais avec un modèle néanmoins peu aguicheur si on le compare à celui du MBK Stunt Naked, par exemple. En effet, le guidon haut de faible diamètre est présenté sans barre centrale, et la potence est dissimulée derrière un cache en plastique... bref, tout ceci est peu valorisant.

Un moteur 2 temps énergique

Mais bien heureusement, l'Orbit 2TS Naked sait se défendre sur bien d'autres points, notamment en termes de mécanique. En effet, cette version « jeun'z » est exclusivement animée par du 2 temps, et on retrouve donc le nouveau bloc moteur Sym de l'Orbit 2.

Refroidi par air forcé et amélioré pour ne plus rencontrer les problèmes de la première version (surtout de C.D.I), il se veut fiable et performant.

Réputé pour son exhalation, le bloc moteur Sym 2 temps garantit une conduite plaisante

Avec son réservoir de 5,2 litres, l'Orbit 2TS Naked est bien évidemment plus gourmand que la version classique en 4 temps : on est plus proches des 4L aux 100 kilomètres, ce qui offre une autonomie d'à peine 130 km. Le revers de la médaille !

Au guidon du Sym Orbit 2TS Naked

Nous voilà au guidon de ce nouvel Orbit 2 TS Naked, qui se montre plutôt accueillant. Le confort de selle est assez bon, l'espace dédié suffisant, et la plupart des gabarits trouveront la place pour caler leurs jambes devant le tablier.

Bien pensé, l'Orbit 2TS Naked offre une position de conduite rassurante

Sous la selle, nous avons pu loger un casque intégral que nous sortirons si une jolie demoiselle se présente, et la jauge à essence du compteur digital nous indique que nous pourrons lui offrir une longue ballade. La future passagère pourra également s'agripper au porte-bagages, et ses jolis talons aiguilles seront posés sur un marche-pieds surélevé.

Confort d'assise et poignée de maintien, Sym a tout pensé pour la conduite à deux

Un carrosse qui ne se déplace pas à l'allure d'une vieille charrette de contes de fées ! En effet, le monocylindre 2 temps alimenté par carburateur ne manque pas de vigueur, et la différence avec le 4 temps de l'Orbit 2 classique est flagrante. Les départs sont vifs, les accélérations satisfaisantes, et la montée en régime ne souffre d'aucune carence.

Disque wave et étrier à 4 pistons opposés, la même recette que sur le Renouvo !

Ce moteur sain est accompagné par une partie-cycle sécurisante, et c'est d'ailleurs sur ce point que la plupart des scooters Sym ont fait leur réputation. À mi-chemin entre fermeté et souplesse, les suspensions s'adaptent à toutes les situations et amortissent parfaitement les secousses, alors que le frein avant offre un mordant étonnamment efficace. Et ça tombe plutôt bien, puisqu'à l'arrière, le frein est plutôt mou.

La tenue de route répond quant à elle présente, pas surprenant lorsque l'on s'aperçoit que les jantes 12 pouces sont associées à des pneus tailles basses de marque Duro. Un bon point !

Les plus mordus de l'attaque pourront même s'essayer à frotter la béquille latérale

Et la concurrence dans tout ça ?

Aujourd'hui et plus que jamais, le créneau du Naked a le vent en poupe. Bien qu'annonciateur du phénomène, le Booster Spirit Naked n'est plus seul, et il peine à faire face à ses nouveaux concurrents à cause de son tarif qui frôle les 2000 euros.

En effet, l'Orbit 2TS Naked peut plutôt craindre un Keeway F-Act Naked proposé au tarif alléchant de 1390 €. Le scooter propose un équipement similaire et offre des performances très proches.

Malgré son excellent tarif de 1299 euros, l'Orbit 2TS Naked n'est pas seul dans la course

Encore plus menaçant même s'il ne possède pas le poste de pilotage street, le Peugeot Kisbee RS réunit tous les autres ingrédients qui font le charme de ce nouvel Orbit 2 : peinture noire mate, disque pétale, petites touches de déco couleur rouge vif... Un rival d'autant plus dangereux qu'il est proposé au même prix que le scooter Sym, soit 1299 €.

Enfin, on ne saurait clore ce chapitre sans citer l'origine de la naissance de l'Orbit 2TS Naked : l'Agility Renouvo Naked, un adversaire redoutable qui est lui aussi proposé au prix attractif de 1299 €.

De quoi décider ?

L'Orbit 2TS Naked, le dur à cuire de la famille Sym

Avec l'Orbit 2TS Naked, Sym apporte une réponse à une nouvelle demande en forte croissance. Un scooter urbain 2 temps compact dont le look soigné cible précisément une clientèle jeune, et surtout affiché au tarif raccrocheur de 1299 €.

Bien plus accessible qu'un Jet 4 R Naked qui est vendu à 1599 €, l'Orbit 2TS Naked comble une case vide au catalogue Sym : un scooter milieu de gamme performant, séduisant et vraiment abordable.

En résumé

Points forts

Points faibles

  • Suspensions de qualité
  • Tableau de bord digital
  • Moteur 2 temps pêchu
  • Prix raisonnable
  • Compteur digital peu esthétique
  • Protection contre la pluie
  • Frein arrière peu puissant