Les réglages mécaniquesVous avez acheté des pièces pour votre scooter ou moto que vous souhaitez monter vous même, vous avez des problèmes de réglages carburation, variation ou échappement et vous ne savez pas trop comment les régler ? Ce dossier va vous apporter une aide en vous expliquant comment cela fonctionne!

Mécanique et technique 46 réactions

Partie 2 - Réglage de l'échappement

Pour une majorité des scootéristes, le pot s'impose dés la fin des 500 kilomètres de rodage. En effet, il est conseillé de rôder son engin en ne changeant pas ses caractéristiques primaires, et de plus, à quoi sert un pot lorsqu'on roule à 30 km/h? On comprend bien pourquoi les pots d'échappement sont l'accessoire le plus vendu, avant les carburateurs et autres variateurs : c'est un élément extrêmement important puisqu'il permet un accord entre les phases d'admission et d'échappement...

Ce qu'il fait

Lorsque le moteur tourne et que le piston redescend, les gaz brûlés ressortent par la lumière d'échappement, tandis que les gaz frais jaillissent par les transferts latéraux et arrière(s). Le pot est censé faire la différence entre les gaz frais et brûlés : il évacue les gaz usagés et aide les gaz frais à entrer dans le cylindre. Les pots de détente sont particulièrement intéressants car ils utilisent les ondes crées par l'évacuation des gaz brûlés pour booster la combustion.

réglage moteur pour le pot d'échappement

Comment il fonctionne

Un pot de détente est composé de deux parties majeures : le cône et le contre-cône. Le cône sert à créer une forte dépression dans le cylindre en accélérant le flux des gaz brûlés. Cette dépression aide aussi les gaz frais à remonter dans la chambre de combustion où ils vont être brûlés. Le contre-cône quant à lui renvoie une onde vers le cylindre, de manière à empêcher une évacuation prématurée des gaz frais.

Ainsi, chaque élément du pot a son importance car le moindre changement agit sur le couple... Chaque pot agit à un régime précis : il existe donc des pots pour les moteurs d'origine (qui agissent à bas régime) et pour les scoots kités... Pour gagner de la pointe ou de l'accélération, il faut donc un bon compromis entre votre moteur et votre pot !

Lequel est le meilleur ?

Tout n'est qu'une question d'harmonie entre votre cylindre et votre pot : monter un pot d'origine sur un cylindre de compétition ou un pot de compétition sur un cylindre d'origine vous fera avancer moins vite qu'avec la configuration d'origine car le pot n'est pas étudié pour fonctionner de cette manière. Si votre scooter est d'origine, optez pour les Bidalot s2, Leovince Zx ou Yasuni Z, s'il est kité 50, je vous conseille les Polini For Race, Polini Funky ou Yasuni R, enfin s'il est kité 75, les Polini For Race, Polini Evolution, Athena ou MHR Team. Pour aller plus loin, voici la liste de l'ensemble des échappements pour scooter 50cc, que vous pouvez classer par note technique.

N'oubliez pas non plus de jouer sur le variateur, car changer son pot sans toucher au vario conduit à... pas grand chose. La plupart du temps, il suffit d'alléger les galets du variateur. A noter qu'il est parfois nécessaire de mettre un gicleur plus gros sur le carburateur... Vous voila prêt à passer à l'action !