Essai Honda Zoomer 50Nous avons essayé pour vous le Honda Zoomer. Malgré déjà 8 années d'existence, le scooter 50 continue à surprendre par son excentricité. À travers cet essai, nous vous proposons de découvrir ses atouts et faiblesses, pour déterminer si les 2600 euros réclamés en concessions Honda sont justifiés.

Essais scooter 11 r?actions

Scooter System a essayé pour vous l'énigmatique Honda Zoomer 50. Un scooter au look pour le moins atypique qui ne plaît pas forcément au premier regard, mais qui cache en réalité une motorisation 4 temps ultra moderne et une conception des plus sophistiquées. Le résultat, c'est une note plutôt salée que nous allons tenter de comprendre à travers cet essai complet.

Laisse moi zoom zoom zen, dans ta benz benz benz...

Apparu en 2004, Zoomer a joué gros en débarquant avec sa motorisation 4 temps révolutionnaire, à une période où le 2 temps était en plein dans son âge d'or. Quelques années plus tard, de nombreux scooters chinois, eux aussi « respectueux de l'environnement », sont apparus avec des motorisations approchantes, mais aucun ne pouvait lui être comparé au scooter Honda.

Il faudra attendre fin 2007 pour que 2 véritables rivaux fassent leur apparition : les MBK Booster X et Yamaha Giggle. Des O.V.N.I qui, faute de succès en concessions, cesseront très rapidement d'être distribués en France.

Zoomer, un scooter pas comme les autres...

Comme passé aux rayons X, Zoomer interpelle avec son ossature apparente

Oh mon Dieu, il est différent a dû crier la mère de Corky le jour de son accouchement, eh bien c'est un peu pareil pour notre Zoomer, il est unique en son genre. Dépourvu de tout habillage, il exhibe sans pudeur sa coque en aluminium ainsi que son berceau arrière en acier. Une architecture apparente qui le distingue de tous les autres scooters du segment.

Quoi ma gueule, qu'est-ce qu'elle a ma gueule ?!

Un look barbare qui ne serait rien sans son double projecteur de face avant, que l'on croirait récupéré sur un 4x4 de la police américaine... attention, Zoomer t'a à l'oeil ! Guidon large et haut, pneus boudinés sur jantes 10 pouces au design peu élaboré ; avec son style brut, le Honda Zoomer joue véritablement la carte du scoot décalé !

Une mécanique moderne et bien huilée

Contrairement aux apparences, la mécanique qu'embarque Zoomer n'a rien de rustique, elle se voulait même à la pointe de la technologie lors de sa sortie au milieu des années 2000. Un 50 équipé d'un bloc moteur 4 temps 4 soupapes alimenté par injection électronique et surtout refroidi par eau, aujourd'hui encore, ça ne court pas les rues !

Le moteur 4 temps du Zoomer développe 3 kW à 7500 trs/mn

Plus petit moteur alimenté par injection et doté d'un système antipollution HECS-3 complet (Honda Evolutional Catalizing System), le bloc du Zoomer promet d'être robuste et ne demande qu'un entretien très limité. Encore mieux, il ne consomme qu'environ 2,5 litres aux 100 kilomètres.

Logé sous le marche-pieds, le réservoir offre une contenance de 5 L dont 1 de réserve

Une base idéale pour le tuning

Baptisé Ruckus aux États-Unis, le Zoomer est une base exploitée à l'extrême dans le monde du tuning, et à en voir leurs préparations, on constate que les possibilités de personnalisation sont infinies ! Contrairement aux idées reçues, même si notre Zoomer est livré à poil, on peut aisément en faire une véritable Custom machine, et accentuer son look bizarroïde jusqu'à l'extrême.

Voici un bel exemple de Ruckus (Zoomer aux USA) tuné furieusement

Cool mais peu commode

Mais revenons-en à notre modèle de série qui, aussi sympathique d'aspect soit t-il, ne se veut manifestement pas des plus pratiques. Pour commencer, Zoomer est un scoot de single (célibataire), et son propriétaire le restera puisque la selle est monoplace.

L'absence de coffre verrouillable se fait ressentir, la seule solution consistant à se payer le modèle optionnel de 35 litres de contenance, ou bien les caches latéraux proposés au catalogue. Mais il faudra alors compter presque 100 euros de plus pour chacun de ces accessoires... bof bof !

Verrouillable par serrure, la selle monoplace s'ouvre latéralement

En ce qui concerne le tableau de bord, on pourrait là aussi dire qu'il est absent, puisqu'on se contente d'un compteur de vitesse à aiguilles au look sympa c'est sûr, mais pour le reste des informations, il faudra se contenter de témoins de réserve et de température de l'eau.

On ne pouvait imaginer un autre look pour ce compteur qui équipe Zoomer

Intégrés dans la coque en alu, les témoins d'essence et température de l'eau sont indispensables

En ballade, il emballe !

A l'image de ceux qui portent un bonnet sur la caboche alors qu'il fait 30 degrés à l'ombre pour faire leurs intéressants, Zoomer est l'objet parfait pour concentrer les regards sur sa petite personne. Du coup, chaque ballade se transforme en parade. Et inutile de jouer du klaxon ou bien de rouler sur la roue arrière pour attirer les minettes, son seul regard exorbité façon Tex Avery suffit à emballer.

Honda Zoomer, un regard qui ne laisse pas indifférent...

Au guidon, c'est la cool attitude : sellerie basse (735 mm) au confort certain, guidon large et haut pour une position des bras avec les coudes cassés, c'est la ride ! La conduite est souple et Zoomer est maniable au possible, son réservoir sous le plancher rabaissant largement le centre de gravité.

Le Zoomer est fourni avec une paire de jantes 10 pouces avec freins à tambours

L'angle de braquage est très bon, mais les plus grands gabarits se prendront le guidon dans les genoux lorsqu'il sera tourné au maximum. À l'aise sur route de plage comme sur un sol abîmé, le Zoomer bénéficie d'une fourche télescopique Ø 27 mm et d'un mono-amortisseur souples à fort débattement, très efficaces. Le freinage à tambours est également très bon voire surprenant...

Un planche plat si large que l'on peut se reposer à la cool entre deux ballades

Au niveau des performances, la motorisation du Honda Zoomer est à l'image de son look baba-cool, c'est à dire calme, décontractée, smoothhhh ! Corrects mais loin d'être foudroyants, les démarrages sont suivis par des accélérations plutôt bonnes, alors que les reprises laissent le temps de mater les gazelles sur les plages... Un moteur 4 temps peu vigoureux, mais qui du coup tempère le conducteur. Zoomer ou le scooter apaisant, un bonheur finalement !

Le Zoomer, plus cool, tu meurs !

La cool attitude a un prix

Pour l'avoir essayé un certain temps, on constate qu'une fois le guidon de Zoomer entre les mains, il est difficile de s'en séparer : sa « cool attitude » offre un véritable plaisir de conduite, sans oublier les regards qu'il détourne à chaque carrefour...

Néanmoins, avec son prix de vente de 2600 €, le Honda Zoomer 50 est clairement le plus cher des compacts 4 temps, mais dans un sens, aucun autre scooter 50 ne peut lui être comparé. Un O.V.N.I qui depuis 2004, ne cesse d'interroger et de faire parler, et cela n'est pas prêt de changer.

Enfin, bien que sa motorisation moderne puisse justifier en partie son prix élevé, on peut lui reprocher une partie-cycle un peu light bien que robuste et efficace. C'est donc peut-être un positionnement volontaire dû au faible nombre d'unités vendues. Du coup, tout le monde ne roule pas en Zoomer !

En résumé

Points forts

Points faibles

  • Look atypique à fort caractère
  • Confort
  • Maniabilité
  • Accessibilité
  • Prix élevé
  • Moteur peu nerveux
  • Espace pour les grands gabarits
  • Scooter monoplace