Essai Honda NSC 50 RNous avons organisé une rencontre avec le Honda NSC 50 R, nouveau haut-de-gamme du japonais sur le segment du scooter 50cm3. Avec ses caractéristiques techniques de haut-vol, il se démarque côté tenue de route et freinage. Notre ressenti est plus mitigé côté moteur, avec des prestations moyennes pour un « sportif ».

Essais scooter 6 réactions

Nouveauté majeure de l'année 2013 dans la gamme scooter 50 cm3 Honda, le NSC 50 R est arrivé il y a quelques mois pour tenir compagnie au Vision, orphelin depuis le retrait il y a quelques mois du Zoomer au catalogue du constructeur japonais.

Le Honda NSC50R est LA nouveauté Honda 2013 sur le segment 50cm3
Le Honda NSC50R est LA nouveauté Honda 2013 sur le segment 50cm3

Un scooter au look résolument sportif qui embarque une technologie dernier cri : freinage combiné CBS avec disque de 220 mm, moteur 4 temps à injection et jantes 14 pouces au design réussi, le NSC 50 R se veut redoutable.

Scooter System a organisé la rencontre avec ce nouvel outsider aux dents longues le temps d'un après-midi, et pour que le plaisir des yeux soit total, nous avons sélectionné le fameux coloris Repsol qui est actuellement en promo : 2040 € au lieu de 2140 €. Une économie non négligeable à investir dans de l'équipement comme un casque ou blouson, par exemple...

Honda de retour sur le segment du 50cm3

Pendant les années 90, Honda a marqué les esprits avec son fameux SFX, un petit citadin au look chétif mais au caractère bien trempé. Honda, ce fut également le X8RS, un sportif de choc au dessin de carrosseries agressif. Et enfin, au cours des années 2000, l'étrange et cubiforme Zoomer.

Le Honda NSC 50 R est proposé en gris, blanc et dans ce coloris Racing Repsol
Le Honda NSC 50 R est proposé en gris, blanc et dans ce coloris Racing Repsol

Depuis, ces véhicules ont disparu de la circulation, et ne restait jusqu'à présent à son catalogue que le nouveau Vision, citadin par excellence. L'arrivée du NSC50R vient à nouveau conforter la présence su japonais sur le segment du 50cc. Ouf, nous commencions à nous inquiéter !

Le NSC 50 R, un look affirmé

Face avant large, bombée et rejointe par des flancs au dessin mordant, le NSC 50 R est un sportif, cela ne fait aucun doute. Sa double optique qui n'en finit pas est séparée par une imposante prise d'air, alors que le couvre-guidon au dessin inédit s'agrémente d'un petit feu de position cristal.

Notez le petit saute-vent fumé au dessin original, ça change !
Notez le petit saute-vent fumé au dessin original, ça change !
Un faciès d'insecte dont certains traits peuvent rappeler ceux du Speedfight 3
Un faciès d'insecte dont certains traits peuvent rappeler ceux du Speedfight 3

Fuselée et dans le prolongement de la poutre centrale de marche-pieds, la coque arrière ajoute sa petite touche d'aérodynamisme, alors que les jantes 14 pouces de type hélices à 5 branches sont empruntées à son petit frère, le Vision 50.

Le carénage arrière se termine par un feu stop à diodes encadré par des clignos Lexus
Le carénage arrière se termine par un feu stop à diodes encadré par des clignos Lexus

Un concentré de technologie

À l'image de tous les scooters 50 cm3 Honda, le nouveau NSC-50 R embarque une motorisation de dernière génération. En effet, il s'agit d'un monocylindre 4 temps à deux soupapes refroidi par air forcé certes, mais alimenté par injection électronique PGM-FI.

Pas de kick de démarrage sur le NSC 50 R, la mise en route n'est qu'électrique
Pas de kick de démarrage sur le NSC 50 R, la mise en route n'est qu'électrique

Une motorisation écologique et économique, puisqu'Honda annonce une consommation record de 2 L / 100 km, soit une autonomie impressionnante d'environ 270 kilomètres avec un réservoir de 5,5 litres rempli de carburant.

Lors du passage à la pompe, l'accès au réservoir sous la selle se fait par serrure déportée
Lors du passage à la pompe, l'accès au réservoir sous la selle se fait par serrure déportée

La technologie est également présente au niveau de la partie-cycle, qui possède le fameux freinage combiné CBS Honda, le même que l'on retrouve sur les PCX 125 et Vision. Un levier gauche qui, en plus d'agir sur le tambour de frein arrière de 130 mm, actionne l'un des trois pistons combinés de l'étrier Nissin. Pratique et économique pour les plaquettes de frein avant.

220 mm pour le disque de frein avant de série, costaud !
220 mm pour le disque de frein avant de série, costaud !

Suspension avant télescopique hydraulique de bonne conception, mono-amortisseur arrière à haut débattement et pneus CST de 90/90x14 et 80/90x14, le NSC 50 R est plutôt bien fourni à l'achat.

Un scooter pensé dans le moindre détail

En termes de praticité, le NSC50 R se veut un scooter accommodant. Sa faible hauteur de selle de 760 mm le rend facilement accessible, et le dessin orignal du tablier intérieur creusé convient à la plupart des gabarits. Poignées passager design et ergonomiques, repose-pieds rabattables montés sur des platines au look séduisant, tout a été pensé dans le détail.

Le conducteur bénéficie quant à lui d'un double marche-pieds plat relativement large
Le conducteur bénéficie quant à lui d'un double marche-pieds plat relativement large

Sur fond imitation carbone, le compteur multifonctions renseigne sur la vitesse et le niveau d'essence au moyen d'aiguilles. Une petite horloge aurait été la bienvenue, mais lorsque l'on sait que même certains 125 cm3 ne la possèdent pas ...

Saluons le design du tableau de bord qui a fait l'objet d'un véritable travail !
Saluons le design du tableau de bord qui a fait l'objet d'un véritable travail !

Le NSC 50 R, c'est également une capacité d'emport redoutable : coffre à casque sous la selle pouvant recevoir un intégral, coffre additionnel verrouillable entre les jambes et poignées pouvant faire office de porte-paquet, de quoi faire un bon Pékin Express pour les plus aventuriers.

Très pratique, le second coffre de l'entre-jambes se révèlera souvent bien utile
Très pratique, le second coffre de l'entre-jambes se révèlera souvent bien utile

Un comportement mitigé

Nous voilà désormais au guidon du NSC 50 R, qui se montre plutôt accueillant avec une sellerie large et un plancher plat spacieux. Néanmoins, l'assise conducteur est plutôt ferme, et il en est de même voir pire pour le passager, dur...

La selle est un brin inconfortable en raison de son revêtement assez dur
La selle est un brin inconfortable en raison de son revêtement assez dur

La position de conduite est plutôt cool, le guidon est surélevé, le marche-pieds également, pas étonnant en même temps avec une monte de 14 pouces.

Même les grands gabarits se sentiront à leur aise au guidon du NSC 50 R
Même les grands gabarits se sentiront à leur aise au guidon du NSC 50 R

Rétroviseurs bien pensés pour une excellente vision, très bon grip de poignées, les premiers coups de gaz sont donnés et l'on a rapidement la confirmation qu'il s'agit d'un moteur 4 temps.

Très silencieuse, la mécanique offre des prestations moyennes : démarrages un peu mous, reprises qui manquent de vigueur, l'accélération est cependant constante, et le NCS 50 R atteint rapidement sa vitesse de pointe une fois lancé.

Remarquez que les poignées sont accompagnées de véritables embouts de guidon
Remarquez que les poignées sont accompagnées de véritables embouts de guidon

Un moteur un peu paresseux, mais une partie-cycle de choc ! Le freinage combiné est une petite merveille, efficace et sécurisant, il bloque les deux roues sur demande et évitera les dérapages arrières sur plusieurs mètres. Tant pis pour les plus foufous...

Excellente tenue de route à la faveur des jantes 14 pouces aux pneus CST, mais également grâce à une suspension arrière ferme. Le NSC50R est un véritable sportif qui ne demande qu'à manger de l'asphalte. Et cela malgré ses 2,59 Kw à 8250 tr/min un poil légers...

Grâce au freinage combiné, le tambour de frein arrière est épaulé par le freinage avant à disque
Grâce au freinage combiné, le tambour de frein arrière est épaulé par le freinage avant à disque

Reste que la fourche est étonnamment souple, et du coup les routes les plus abîmées se feront au rythme d'un « clang-clang ». Pas forcément agréable sur de longs trajets.

Un positionnement tarifaire cohérent

Proposé par Honda aux tarifs de 1890 € (1990 € hors promo) en coloris gris et blanc, et 2040 € (2140 € hors promo) habillé en Repsol, le NSC 50 R ne s'échange pas contre un sac de billes. En effet, si on devait lui trouver deux concurrents, nous citerions le Peugeot Tweet, étiqueté à 1629 €, ainsi que le Kymco Super 8, qui ne demande que 1399 €.

Un style qui se démarque, un dessin Racing et une déco Repsol, le NSC 50 R ne craint personne
Un style qui se démarque, un dessin Racing et une déco Repsol, le NSC 50 R ne craint personne

La qualité d'assemblage, la finition made in Honda, la technologie de pointe avec un équipement comme le freinage combiné ou bien l'admission par injection PGM-FI, c'est ce qui justifie un prix un soupçon plus élevé, mais pour un scooter 50 cm3 aux prestations nettement supérieures que celles qu'offrent les autres produits sur le marché. À réserver aux plus exigeants, donc !

En résumé

Points forts

Points faibles

  • Look Racing marqué
  • Freinage combiné
  • Tenue de route
  • Rangements
  • Châssis trop ferme
  • Fourche trop souple
  • Selle peu confortable