Essai Yamaha T-Max 530 Black MaxNous avons eu la chance de tester la série spéciale Black Max du T-Max 530 durant plusieurs jours. À travers cet essai, nous vous livrons nos impressions sur ce maxi-scooter GT signé Yamaha... Au programme, une grosse dose de sportivité, mais suffisamment de confort pour être à l'aise en ville comme sur autoroute !

Essais scooter 2 réactions

Nouveauté 2013, la version Black Max du T-Max 530 se révèle on ne peut plus séduisante… À condition naturellement d'apprécier le noir mat et le doré. Le Black Max, c'est un savant mélange de deux teintes de carrosserie Yamaha : Power Black et Matt Black.

À ce coloris spécifique s'ajoutent quelques touches exclusives, comme les jantes dorées. Scooter System vous propose un essai de la (belle) bête.

Scooter System a pris le guidon du Yamaha T-Max 530 Black Max pour un essai
Scooter System a pris le guidon du Yamaha T-Max 530 Black Max pour un essai

Un très bon 12 ans d'âge

Les amateurs de whisky apprécient davantage cet alcool lorsqu'il atteint ses 12 ans d'âge, car c'est là qu'il devient excellent et qu'ils peuvent le savourer, tout en le consommant avec modération bien évidemment. Il en va de même pour le Yamaha T-Max.

La première version de ce maxi-scooter Yamaha est apparue en 2001 avec des formes assez rondouillardes. Mais dès sa sortie, le T-Max a connu le succès. Une seconde mouture a vu le jour en 2008. Légèrement modernisé, il ne marquait toutefois pas autant « le pas » avec son prédécesseur que le modèle actuel, sorti des usines nipponnes en 2012.

Le Black Max, série spéciale du T-Max 530, est proposé à 11 499€ avec ABS.
Le Black Max, série spéciale du T-Max 530, est proposé à 11 499€ avec ABS.

Douze ans après le premier T-Max, Yamaha commercialise depuis le début de l'année la version Black Max de son maxi-scooter. Et c'est une réussite totale, à consommer là aussi avec modération… sur la poignée de gaz.

Jantes Nebura Gold

Totalement repensé en 2012, le T-Max a reçu à cette occasion un nouveau moteur (530cc), un châssis modifié et une carrosserie largement modernisée. Une plastique de rêve dont le style dynamique est, ici encore, remis en valeur dans cette version Black Max.

Une version qui se singularise aussi par ses jantes à cinq branches Nebura Gold qui remplacent le design noir standard. Une teinte dorée que nous retrouvons également sur les embouts de guidon, les petites grilles latérales d'aération et le logo T-Max lui-même.

Parmi les spécificités de ce T-Max 2013 : les jantes Nebura Gold.
Parmi les spécificités de ce T-Max 2013 : les jantes Nebura Gold.

Autres différences notables dont bénéficie le Black Max, le capot central du guidon gris aluminium avec logo Black Max, une splendide selle biplace (conçue dans une texture spéciale, ornée du logo T-Max, de coutures blanches et d'un petit emblème chromé) ainsi qu'une déco au style boisé pour le tableau de bord.

Ce dernier, aux formes originales, est constitué de deux compteurs analogiques entourant un panel digital multifonctions. De nuit, c'est carrément classe !

Le tableau de bord est complet...
Le tableau de bord est complet...
... et carrément superbe de nuit !
... et carrément superbe de nuit !

Bicylindre de 530cm3

Pour le 530, Yamaha continue naturellement d'utiliser une motorisation bicylindre en ligne inclinée vers l'avant. Un bicylindre 4 temps à refroidissement liquide et double arbre à cames en tête. Yamaha a augmenté la cylindrée de son scooter sportif de 30 cm3. C'est en travaillant sur l'alésage que le constructeur japonais a fait passer cette cylindrée de 500 à 530 cm3.

On note aussi de nouveaux pistons (en aluminium) plus légers, une nouvelle pompe à eau, elle aussi plus légère et l'injection qui évolue en utilisant désormais des injecteurs similaires à ceux montés sur la moto supersport de la marque : la 600 R6.

Le T-Max reçoit un moteur bicylindre développant 46.6cv.
Le T-Max reçoit un moteur bicylindre développant 46.6cv.

Avec tout cela, le TMax revendique dorénavant 46,6 cv à 6.750 tr/mn et un couple maximal de 52,3 N.m à 5.250 tr/mn. Cela apporte un moteur un peu plus performant dans tous les domaines. Une progression nécessaire avec l'arrivée en 2012 de sérieux concurrents comme l'Aprilia SRV 850, le BMW C600 Sport, sans oublier l'original Honda Integra 700.

Le 530 cm3 équipant le T-Max se révèle très efficace.
Le 530 cm3 équipant le T-Max se révèle très efficace.

Un châssis hors du commun

Si le 530 conserve le cadre aluminium de son prédécesseur, Yamaha a rigidifié l'ensemble pour encore améliorer la tenue de route, pourtant déjà une référence parmi les scooters GT sportifs. On remarque toutefois l'arrivée d'un bras oscillant en aluminium (il était en acier sur la version précédente). Pas de changement côté suspensions, par contre la position de conduite évolue.

Ceci vient essentiellement du nouveau guidon : un cintre plus ouvert (0,75°) et réglable sur 5mm vers l'avant. Cette nouvelle position contribue à apporter plus de stabilité au T-Max et améliore le maintien de la bonne trajectoire sur l'angle.

Courroie de transmission allégée et bras oscillant alu.
Courroie de transmission allégée et bras oscillant alu.
Le disque de frein arrière est plus grand : 282mm.
Le disque de frein arrière est plus grand : 282mm.

Point de vue freinage, si la monte avant (double disque 267mm) ne change pas, le disque arrière prend un peu de volume : 282mm contre 267 auparavant. Les jantes restent en 15'' et sont chaussées d'origine en 120/70x15 devant et 160/60x15 à l'arrière, avec des Bridgestone Battlax BT 011. Tout ce savant coktail donne une tenue de route exceptionnelle et un freinage on ne peut plus efficace. Tenue de route ou freinage, le Yamaha n'a rien à envier à ses concurrents précités.

Tellement (trop) efficace !

Avec une hauteur de selle raisonnable (800mm) le T-Max 530 se révèle accessible à la grande majorité des scootéristes… à condition qu'ils soient en possession du Permis moto (permis A). 530 cm3, deux roues, 47 cv... pas d'équivalence avec le permis B pour le T-Max !

L'empattement standard de l'engin (1.580mm) lui offre à la fois une bonne maniabilité et surtout une tenue de route de folie.

En ville, malgré son poids (221 kg pour le modèle ABS), le T-Max 530 reste maniable. Certes moins qu'un 125 ou 250, mais bien plus qu'une grosse moto ou qu'un 650 Burgman par exemple. Et le bicylindre du Yamaha répond immédiatement à moindre sollicitation de la poignée de gaz.

Des lignes réussies pour le T-Max 530.
Des lignes réussies pour le T-Max 530.
Logo spécifique doré pour le Black Max.
Logo spécifique doré pour le Black Max.

Nous en revenons d'ailleurs ici à mon évocation du chapitre d'introduction : le T-Max, ce n'est pas du petit lait, c'est du 12 ans d'âge. Ca décoiffe et il y a intérêt à surveiller régulièrement l'aiguille du compteur tant il est difficile de respecter le 50 km/h en ville avec ce joujou extra (qui ne fait pas crac-boum hu, comme le chantait Dutronc… père).

Les 47 chevaux du Yamaha T-Max alliés à son couple plus que satisfaisant (52,3 Nm à 5.250 tr/mn) rendent le 530 aussi efficace qu'une bonne majorité de motos. Et la surprenante nouvelle, c'est que cette constatation est valable en ville, mais aussi sur petite routes.

Par rapport au BMW 600 Sport, le T-Max fait quasiment jeu égal en vitesse de pointe (environ 180 km/h). Avec une cylindrée bien plus importante, l'Aprilia SRV vient, lui, flirter avec la barre des 200. Tout cela sur circuit bien entendu.

Bienvenue dans la nouvelle dimension

Avec le 530, Yamaha permet au maxi-scooter sportif d'entrer dans une nouvelle dimension. Celle où le scooter peut faire « joujou » avec bon nombre de motos de cylindrée équivalente. Car avec son châssis amélioré, ses suspensions de qualité, ses roues de 15 pouces et son freinage hyper efficace, le T-Max 530 se montre intraitable dès qu'il s'agit de batailler sur les petites routes.

Grandes courbes au taquet sur l'angle, freinages tardifs en entrée de courbe, remise des gaz avec même une légère dérive de l'arrière, le maxi-scooter Yamaha permet tout à condition de rester très concentré et de ne pas se laisser emporter par l'euphorie.

Ville, routes, autoroutes... le Yamaha 530 est efficace partout.
Ville, routes, autoroutes... le Yamaha 530 est efficace partout.
L'accès au réservoir de 15 Litres se fait à l'avant de la selle.
L'accès au réservoir de 15 Litres se fait à l'avant de la selle.

Garder la bonne trajectoire, ne pas couper les courbes et rester sur sa portion de route vous permettront déjà de limiter considérablement les risques. Selon votre rythme de conduite, le réservoir de 15 litres vous permettra une autonomie d'environ 200 à 260 km, soit approximativement une conso moyenne de 6,5 Litres aux 100 quand on ne traîne pas trop.

Et en plus, il est confortable

Une autonomie qu'on aimerait presque voir plus importante, car à ses qualités mécaniques et fonctionnelles, le T-Max en ajoute une supplémentaire : le confort. Attention, ce n'est pas non plus une Goldwing, une BMW 1200 RT, ni même un BMW C650 GT, mais le T-Max surprend car il ne fatigue pas.

Pour avoir effectué un long trajet à son guidon en une seule journée (800 km), j'ai été surpris de ne pas arriver détruit à destination. Un peu mal là où vous l'imaginez au bout de 500/600 km, mais pas de douleur ni au dos, ni aux cervicales, ni aux épaules au bout de ce long périple constitué à 50% d'autoroute et de petites routes.

La sellerie, spécifique sur le Black Max, est très confortable.
La sellerie, spécifique sur le Black Max, est très confortable.
Un arrière inspiré de la Yamaha YZF-R6 2013.
Un arrière inspiré de la Yamaha YZF-R6 2013.
Le coffre peut loger un intégral et quelques affaires supplémentaires.
Le coffre peut loger un intégral et quelques affaires supplémentaires.

La bulle d'origine se révèle assez efficace, même si certains propriétaires aimeraient la voir avec quelques centimètres de plus en hauteur. Elle est d'ailleurs réglable, mais cette opération nécessite du temps et de l'outillage. C'est un des domaines où le T-Max peut progresser.

Black Max ABS : 11.499 €

Excellent en tenue de route et en performances moteur, bien en confort et en position de conduite, c'est dans le domaine des « petits plus » de l'équipement que le T-Max peut progresser par rapport à la concurrence.

Pare-brise réglable facilement (voir électriquement), poignées et selle chauffantes sont des options proposées par BMW ou encore Suzuki et qui rendent la vie bien plus agréable pour celui qui utilise son scooter quotidiennement ou sur de longs trajets.

Le double optique s'avère particulièrement efficace de nuit.
Le double optique s'avère particulièrement efficace de nuit.
Petit plus de la version Black testée : les embouts de guidon dorés...
Petit plus de la version Black testée : les embouts de guidon dorés...

Le Yamaha T-Max est très bien mais il n'est pas parfait. Tant mieux, cela permettra à Yamaha de nous sortir une version encore plus élaborée dans les années à venir. D'ici là, si vous avez 11.499€ à investir dans un scooter, ne vous privez pas du plaisir d'accéder au T-Max. Il vous offrira un condensé de sportivité tout en assurant une grande polyvalence pour vos déplacements !

Caractéristiques techniques du T-Max 530 ABS