Essai Kymco K-XCT 125Le K-XCT 125, nouveau fleuron GT de la gamme Kymco 125, est passé entre nos mains. Sans exceller dans un domaine particulier, le scooter s'est montré à l'aise dans toutes les situations. Moteur, châssis et équipements forment un tout cohérent et polyvalent adapté à une utilisation quotidienne en ville. Du tout bon, donc !

Essais scooter 2 réactions

Avec le nouveau K-XCT, Kymco apporte à sa gamme 125 un modèle toujours fonctionnel mais au style et au tempérament un peu plus sportif et dynamique. Propulsé par un monocylindre 4 temps à refroidissement liquide, le K-XCT est taillé pour la ville où il sait se montrer efficace et agréable.

Nous avons réalisé l'essai du Kymco K-XCT 125 en avril près de Paris.
Nous avons réalisé l'essai du Kymco K-XCT 125 en avril près de Paris.

Conçu pour rendre la vie plus facile

Tel est le but d'un scooter en général et le nouveau Kymco ne déroge pas à la règle. Avec lui, vous pouvez dire adieu aux problèmes d'embouteillages, de stationnement, ainsi qu'aux retards répétitifs des transports en commun, sans parler de leur inconfort aux heures de pointe.

Des lignes réussies pour le nouveau Kymco K-XCT 125 !
Des lignes réussies pour le nouveau Kymco K-XCT 125 !

Certes le scooter n'est pas toujours agréable les jours de pluie, mais quel confort de vie supplémentaire de ne pas avoir à stresser à cause d'une circulation saturée, de métros bondés ou d'un train supprimé au dernier moment.

Pare-brise efficace, double optique très stylée... un GT tout craché !
Pare-brise efficace, double optique très stylée... un GT tout craché !

Avec son pare-brise Racing mais assez efficace, son coffre spacieux sous la selle et ses protections de jambes relativement bien dessinées, le K-XCT rend la vie plus facile, même si tout n'est pas parfait à son bord.

Confortable, la selle a néanmoins tendance à faire glisser le pilote vers l'avant.
Confortable, la selle a néanmoins tendance à faire glisser le pilote vers l'avant.

Ainsi, la selle (au demeurant spacieuse et confortable) a tendance à faire glisser vers l'avant et l'espace pour les jambes étant un peu juste à partir du moment où on mesure 1m80 et plus, les genoux viennent souvent en contact avec le tablier avant lors des freinages. C'est un peu rébarbatif à la longue. Dommage car pour le reste, le Kymco se montre à son avantage.

Un moteur G.5 agréable

Sans être un foudre de guerre, le monocylindre 4 temps 4 soupapes du Kymco K-XCT 125 sait se montrer efficace. Il est à refroidissement liquide et alimenté par le système d'injection électronique Synerjet développé par le taïwanais.

La puissance annoncée est d'un peu plus de 14cv pour un couple de 12 Nm à 7.000 tr/min. Naturellement, la transmission est entièrement automatique et à variation continue. Dans l'ensemble, le K-XCT se positionne dans la moyenne des 125 en démarrage et reprise (de 50 à 90 km/h).

Le K-XCT est propulsé par une motorisation 4 temps 4 soupapes.
Le K-XCT est propulsé par une motorisation 4 temps 4 soupapes.

La consommation reste raisonnable et le réservoir de 11 Litres permet une autonomie largement supérieure à 250 km (Kymco voit large en annonçant 330 km). Point de vue vitesse maxi, le K-XCT atteint sans problème les 110 km/h, ce qui le place au niveau d'un Honda S-Wing, d'un Aprilia SR ou d'un… Kymco Dink Street par exemple.

Le moteur développe 14,41 cv, pour une vitesse max de 110 km/h.
Le moteur développe 14,41 cv, pour une vitesse max de 110 km/h.

A noter qu'avec un poids de « seulement » 172 kg, le K-XCT 125 bénéficie de l'un des meilleurs rapports puissance / poids de sa catégorie (0.063 Kw/kg). De quoi conforter son positionnement de scooter GT, voire même de scooter sportif !

Un scooter 125 racé et soigné

Les lignes du K-XCT sont plutôt et réussies et le nouveau Kymco 125 dégage une impression de classe et de sportivité. Les optiques avant et arrière sont particulièrement bien dessinées. Le double optique avant dispose de feux de position à leds, les deux halogènes assurant la fonction code pour l'un et phare pour l'autre.

Le Kymco K-XCT est commercialisé au prix de 3699€.
Le Kymco K-XCT est commercialisé au prix de 3699€.

Point de vue équipement, on apprécie la capacité du coffre pouvant recevoir un casque intégral plus quelques petites affaires (gants, antivol, etc…) et bénéficiant d'un petit éclairage. L'ouverture de la selle se fait depuis le contacteur.

Spacieux, le coffre de selle loge facilement un casque intégral.
Spacieux, le coffre de selle loge facilement un casque intégral.

En revanche, contrairement à un scooter MBK ou un Yamaha, il faut la plupart du temps utiliser les deux mains : l'une pour tourner la clé, la seconde pour déclencher le mécanisme d'ouverture de la selle en la soulevant légèrement.

Intégration esthétique des repose-pieds passager.
Intégration esthétique des repose-pieds passager.

Le passager appréciera les plates-formes repose-pieds escamotables ainsi que les larges poignées de maintien qui peuvent être remplacées par un support de top-case. L'ensemble s'avère efficace pour les trajets en duo.

Bienvenue à bord

Le poste de pilotage du K-XCT se révèle agréable avec une conception de guidon et des commodos bien étudiés. Le tableau de bord, agréable au regard, dispose d'une instrumentalisation complète : compteur, compte-tours, jauge carburant, température moteur, montre et totalisateurs kilométriques font partie des ingrédients. Leur affichage digital offre une lecture rapide et précise.

Panel à l'instrumentation 100% digital et vraiment très complet.
Panel à l'instrumentation 100% digital et vraiment très complet.
La clé se replie. Heureusement pour le genou droit !
La clé se replie. Heureusement pour le genou droit !

À l'aplomb de l'imposant guidon se trouve un petit vide-poches équipé d'une prise 12V. Pratique pour y brancher son téléphone ou un GPS moto. Un peu plus bas, nous trouvons un accroche sac, mais vu le peu de place qu'il y a entre les jambes pour y loger un sac… Toujours est-il qu'entre son style réussi et son équipement soigné, le K-XCT se montre bien accueillant.

La trappe de carburant est située dans le plancher, face à la selle.
La trappe de carburant est située dans le plancher, face à la selle.

Bien, mais peut mieux faire !

Voilà une expression qui me rappelle quelques bulletins scolaires. Avec son empattement de 1450mm, le K-XCT la joue relativement court comparé à la concurrence : c'est moins long qu'un Suzuki Burgman ou un Sym GTS et bien plus court qu'un Aprilia SR ou Yamaha X-Max.

Son empattement court donne au Kymco un comportement dynamique.
Son empattement court donne au Kymco un comportement dynamique.

Point de vue suspension, le Kymco reçoit une fourche hydraulique de 37mm de diamètre pourvue d'un débattement de 110mm et deux amortisseurs arrières (93mm de débattement) réglables en précontrainte. Associé au cadre à treillis tubulaire du K-XCT, cela donne une tenue de route précise et un certain confort sur les bons revêtements.

Car dès que la chaussée est abîmée voire carrément défoncée (et c'est le cas sur de très nombreuses routes en ce moment), le scooter Kymco encaisse mal les inégalités et les retransmet un peu à son conducteur. Rien de dangereux mais j'ai connu mieux question amortissement.

Le frein à disque pétale de 260mm assure des freinages puissants !
Le frein à disque pétale de 260mm assure des freinages puissants !

Rien à redire par contre point de vue freinage où le K-XCT la joue sobre et efficace. Le duo de disques (260mm / 240mm) se révèle performant à la moindre occasion tout en étant progressif.

Un tarif dans la moyenne

Ce nouveau Kymco 125 K-XCT arrive en concession au prix de 3699€ TTC. C'est naturellement plus cher que certains chinois mais c'est aussi de meilleure qualité. Par rapport à ses concurrents directs, le K-XCT se place dans la moyenne.

Le K-XCT est précis dans ses trajectoires mais vous secoue sur les chaussées défoncées.
Le K-XCT est précis dans ses trajectoires mais vous secoue sur les chaussées défoncées.

Il est plus cher que le Honda S-Wing, que le Burgman 125 et que son cousin Dink Street mais il est plus économique que le SR Max, le Yamaha X-Max ou le MBK Skycruiser. Le rapport qualité/prix est même plutôt bon, avec un niveau d'équipement supérieur.

Comme le reste de la carrosserie, le K-XCT bénéficie d'un feu arrière dynamique.
Comme le reste de la carrosserie, le K-XCT bénéficie d'un feu arrière dynamique.

Avec ce nouveau scooter GT polyvalent, Kymco espère gagner des parts de marché dans la catégorie des 125Yamaha, Piaggio et Peugeot font la loi. Et a de bonnes chances d'y arriver !

En résumé

Points forts

Points faibles

  • Excellent rapport poids / puissance ;
  • Précision des trajectoires ;
  • Grand coffre de selle ;
  • Prix abordable.
  • Peu adapté aux grands gabarits ;
  • Peu confortable sur les sols abîmés.