Nuisances sonores, halte au bruit !A l'origine de nombreuses polémiques, l'échappement est l'un des éléments qui pose le plus de problèmes en termes de nuisances sonores dans le monde du deux-roues. C'est pourquoi de nombreuses entreprises tentent de trouver des solutions pour réduire les émissions sonores...

Reportages 22 réactions

Les nuisances sonores et les échappements

Le bruit est un véritable fléau pour nous tous, c'est pour cela que certaines entreprises spécialisées dans la conception de pots d'échappement pour scooter 50cm3 mettent tous les moyens à leur disposition pour développer des pièces plus silencieuses.

C'est le cas notamment des entreprises Leovince et Ninja, qui se sont penchées très sérieusement sur le sujet. En effet, ces entreprises proposent des échappements à des prix très compétitifs, dont les performances en termes de bruit sont particulièrement intéressantes.

Pot Ninja Vector :

Nuisances sonores, halte au bruit !

Pot Leovince RR :

Nuisances sonores, halte au bruit !

Le gain obtenu par Ninja entre un échappement de série et un autre fabriqué de nos jours est réel : de l'ordre de 2 à 3 décibels (baisse de la moitié du bruit émis par le pot d'échappement). Cette baisse du bruit s'est fait grâce à de nouvelles techniques de fabrication. En effet, l'apparition d'un contre-cône entièrement perforé est l'un des éléments clés de la diminution du bruit.

L'utilisation d'une double-paroi contribue à atténuer le phénomène de résonance existant dans tous les échappements. Autre élément qui a évolué : la cartouche de silencieux. En effet, cette dernière est composée d'un tube métallique entièrement percé (la "mitraillette") et garni de fibres qui absorbent le bruit. Du bon état de ces éléments absorbants dépendent les émissions sonores du scooter.

Ensemble silencieux-laine de roche :

Nuisances sonores, halte au bruit !

Puis le technicien doit effectuer un contrôle rigoureux. Le but est de valider la courbe de puissance proche de l'origine avec une limitation de vitesse aux normes. Le contrôle s'effectue en utilisant un compte-tours et un sonomètre afin de relever la valeur du bruit (toujours en dB). Le micro du sonomètre doit être placé à 50 cm de la sortie d'échappement et suivant un angle de 45 degrés. Cette technique est reprise par les forces de l'ordre pour effectuer les contrôles des émissions sonores sur les deux-roues (motos et scooters) et autos.

Certains nouveaux échappements font ainsi moins de bruit grâce à de nouvelles techniques de fabrication. Vous pouvez rouler en toute tranquillité avec un échappement aux normes européennes, alors pourquoi s'en priver ?