Véhicule électrique léger : le guide

À une époque où l'intermodalité est plébiscitée par de nombreuses municipalités, le véhicule électrique léger gagne peu à peu du terrain dans les centres-villes. Plus polyvalent qu'un scooter et plus léger qu'un vélo à assistance électrique, le transporteur urbain indivividuel est idéal pour gagner du temps entre 2 bus, tramways ou métros. Il préfigure l'avenir de la mobilité urbaine...

L'actualité du véhicule électrique léger

L'électrique en action

Constructeurs spécialisés

Derniers transporteurs urbains

Véhicule électrique léger... kézako ?

Né aux États-Unis dans le milieu des années 2000, le « véhicule électrique léger » (VEL pour les intimes) est la traduction de « light electric vehicle » (LEV), utilisé outre-Atlantique pour qualifier les petits véhicules urbains à moteurs électriques. En France, on parle plus volontiers de « transporteur (uni)personnel », ou tout simplement de « trottinette électrique », l'air de famille étant souvent flagrant.

Popularisé par les fameux gyropodes Segway, le segment a vu naître plusieurs dizaines d'acteurs, mus par la volonté de développer des véhicules toujours plus compacts, légers et... accessibles ! Car le principal frein au développement des véhicules électriques légers reste leur prix de vente, étroitement lié au coût du Lithium-Ion, aux taux de changes et aux faibles volumes de production...

Un exemple de véhicule électrique léger : une trottinette motorisée

Depuis la fin des années 2000, un nombre croissant de mairies met en place des plans de mobilité ambitieux, avec la volonté de développer l'intermodalité (utilisation de plusieurs moyens de transport au cours d'un même déplacement). Malheureuseusement trop peu connu face au vélo à assistance électrique ou au vélo pliant, le véhicule électrique léger n'a pas encore trouvé la place qu'il mérite.

Il constitue pourtant une alternative on ne peut plus crédible à ces véhicules grâce à des caractéristiques toujours plus attrayantes. Les transporteurs personnels électriques offrent aujourd'hui une autonomie moyenne de 20 kilomètres, avec une vitesse max. de 25 km/h, pour un temps de charge d'environ 4 heures. Ils méritent largement leur place dans le paysage de la mobilité urbaine !

Essais de véhicules électriques urbains

  • Essai trottinette électrique Speedtrott ST9
    Essais scooter

    À défaut de test de scooter 50 ou 125cc, nous avons pris le guidon d'une trottinette électrique aux prétentions urbaines. Nous vous livrons le fruit de nos 15 jours de roulage en Speedtrott ST9. Pour le prix (...)

  • Essai Ninebot ML et Inmotion V3
    Essais scooter

    Nous avons testé pour vous la nouvelle vague de gyropodes importés en France par Gyrostep. Nous vous livrons nos impressions et avis sur les Ninebot ML et Inmotion V3 après 10 jours d'essai dans le (...)