KTM 125 Duke 2017 : le streetfighter évolueAvec sa Duke, KTM a contribué à démocratiser les « streetfighter », ces motos aux lignes agressives et au tempérament joueur. Afin d'accompagner l'indispensable mutation de sa gamme vers l'Euro 4, il l'équipe pour 2017 de nouveaux châssis, carénages et équipements. La Duke 125 n'y échappe pas !

Deux-roues 3 réactions

KTMDans le cadre de notre Live Tweet consacré au salon EICMA 2016, nous avons partagé avec vous une petite centaine de nouveautés scooter et moto 125. Pourtant, c'est notre tweet présentant le concept KTM 790 Duke qui vous a le plus séduits avec 35 retweets et 5500 vues. Il faut dire qu'avec ses lignes de streetfighter taillées à la serpe, ce prototype inédit va encore plus loin que la déjà impressionnante 1290 Super Duke R...

La KTM 125 Duke 2017 voit sa partie-cycle, son esthétique et ses équipements évoluer
La KTM 125 Duke 2017 voit sa partie-cycle, son esthétique et ses équipements évoluer

Pour compléter ce bijou inaccessible, KTM s'est penché sur sa gamme Naked grand-public, permettant à tout un chacun de profiter de ses dernières innovations au quotidien. 2017 marque bien évidemment la généralisation des motorisations certifiées Euro 4 (et de l'ABS), mais pas seulement. La KTM 125 Duke et ses grandes soeurs voient leur châssis, leur partie-cycle et leurs équipements monter encore un peu plus en gamme.

L'une des transformations les plus significatives concerne le cadre, qui reprend désormais l'architecture en 2 parties (vissées) des Duke de cylindrée supérieure. Mis en valeur par une peinture orange, le châssis arrière en aluminium renforce la cohérence entre les différents modèles de la gamme. La plastique évolue elle aussi dans cette direction, avec des lignes plus aérodynamiques et une optique de feu à leds au profil agressif !

L'imposant réservoir, qui gagne en volume, se pare de spoilers agressifs
L'imposant réservoir, qui gagne en volume, se pare de spoilers agressifs

Sous ces changements esthétiques, la KTM Duke 125 2017 fait la part belle aux évolutions techniques. Le réservoir, qui conserve sa forme proéminente, gagne ainsi en capacité (13.4 L). Le tableau de bord arbore un écran TFT plus lisible et ergonomique, ce dernier pouvant communiquer avec l'application pour smartphone KTM My Ride afin d'afficher vos appels téléphoniques ou les morceaux en cours de lecture (option payante).

La partie-cycle n'est pas en reste avec une nouvelle fourche inversée WP Suspension de Ø 43 mm. Grâce à sa cartouche ouverte, elle promet un minimum d'entretien, une durée de vie accrue et un poids en nette diminution. Le système de freinage a quant à lui été conçu en partenariat avec Brembo, qui a opté pour un duo de disques de Ø 300 et Ø 230 mm. L'ensemble promet une maniabilité et une agilité exceptionnelles.

Avec sa partie-cycle de qualité, la KTM Duke 125 peut se muer en un véritable fun-bike
Avec sa partie-cycle de qualité, la KTM Duke 125 peut se muer en un véritable fun-bike

Sans rentrer dans des considérations techniques qui nous échapperaient, la KTM 125 Duke 2017 est équipée d'un monocylindre 4 temps de 124.7cc à double arbre à cames en tête et injection électronique. Malgré sa récente homologation Euro 4, il développe un très confortable 15 cv pour un couple max de 12 Nm à 7500 trs/min. Il n'aura donc aucun mal à mouvoir les 137 kilos d'acier perchés sur leurs jantes de 17''.

Pour être tout à fait exhaustifs concernant la mouture 2017 du bestseller autrichien, ne manquons pas de citer la selle au confort accru (pour le pilote comme le passager) et le système de fixation latéral de la ligne d'échappement, qui facilitera notamment l'échange pour un modèle Akrapovic ou autre. Pour en profiter, rendez-vous en concessions KTM dès janvier 2017 avec 4490€ en poche... soit une hausse d'un peu plus de 300€.

Le roadster au look de streetfighter a un prix : 4490€. Soit une hausse de 300€.
Le roadster au look de streetfighter a un prix : 4490€. Soit une hausse de 300€.

Site officiel : ktm.com.