Aprilia RS 125 : la sportive évolue pour 2017Après 25 années de carrière sportive, l'Aprilia RS 125 se paie un lifting sous le signe de l'Euro 4. Châssis, partie-cycle et esthétique conservent leurs raffinements puisés sur la RSV4. Autant dire que la moto 125cc n'a pas fini de faire rêver les jeunes motards en quête de superlatifs !

Deux-roues 9 réactions

ApriliaDans le cadre du salon EICMA qui s'est tenu à Milan début novembre, Aprilia a levé le voile sur ses principales nouveautés moto 2017. Si ses Shiver 900, Dorsoduro 900 et RSV4 ont fait grand bruit, nous avons choisi de vous présenter la nouvelle version de sa RS 125. Une machine qui, depuis sa naissance en 1992, a fait rêver plusieurs générations de jeunes motards à la recherche d'une sportive sans concessions...

L'Aprilia RS 125 fête ses 25 ans avec une nouvelle version 2017
L'Aprilia RS 125 fête ses 25 ans avec une nouvelle version 2017

Fort de son succès à la fois commercial et d'image, l'italien a profité de la migration prochaine vers la norme Euro 4 pour revoir sa RS4, désormais baptisée RS 125. L'adn originel reste intact, la moto sportive s'étant inspirée depuis 2010 de sa grande soeur, j'ai nommé l'Aprilia RSV4. Elle en reprend certains raffinements techniques et esthétiques, pour un look que l'on croirait tout droit sorti d'une piste de Superbike.

La nouvelle Aprilia RS 125 s'équipe d'un châssis périmétrique en aluminium moulé puis renforcé en travers. Les ingénieurs du centre de Noale (près de Venise) l'ont conçu dans l'optique d'obtenir le meilleur rapport poids / résistance / agilité. Prétentions sportives oblige, il est associé à un amortissement qualitatif : fourche inversée de Ø 41 mm à l'avant et mono-amortisseur Racing monté sur bras oscillant asymétrique à l'arrière.

La partie-cycle de l'Aprilia RS 125 « My 2017 » est résolument sportive
La partie-cycle de l'Aprilia RS 125 « My 2017 » est résolument sportive

À l'aise sur route comme sur circuit, cette formule de haut vol va de pair avec une position de conduite typée « super sport », ce qui ne sera pas forcément du goût de tous pour les trajets du quotidien... Fort heureusement, elle s'accompagne d'autres avantages, à l'image de son système de freinage XXL. À l'avant, un étrier radial à 4 pistons vient ainsi presser un disque ventilé de Ø 300 mm de diamètre, le tout secondé par un ABS Bosch.

Le coeur de cette évolution est un monocylindre 4 temps / 4 soupapes à injection électronique et refroidissement liquide. Compact et léger, il profite des dernières innovations développées au sein du groupe Piaggio en matière de fiabilité, de performances et d'environnement. Sans entrer dans le détail technique (on retiendra le double arbre à cames en tête), il développe une puissance et un couple qui flirtent avec le maximum réglementaire.

Le moteur 125cc Euro 4 est parfaitement intégré dans le châssis
Le moteur 125cc Euro 4 est parfaitement intégré dans le châssis

Aprilia a complété le volet motorisation de sa RS 2017 avec son système d'embrayage semi-électronique « Quick Shift ». Testé et éprouvé sur la RSV4 (avec des gains significatifs sur piste), il facilite le passage des vitesses en analysant les métriques en temps réel. On notera enfin la ligne d'échappement Racing parfaitement intégrée dans le bas de caisse, qui offre le triple avantage du style, de l'aérodynamisme et de la répartition des masses.

Loin de privilégier le confort au quotidien, l'Aprilia RS 125 est tout de même équipée d'un petit coffre de selle avec prise de recharge USB... Elle sera disponible en concessions Aprilia dès le printemps 2017 dans 2 décos : Black Speed (cf. photos) et Silver Speed. Un bel hommage aux 20 titres mondiaux accumulés par la moto durant ses 25 années de carrière (pilote et constructeur inclus). Le tarif, lui, devrait largement augmenter !

Site officiel : aprilia.com.