Egret One V4 : cure minceur pour la trottinetteAprès 5 années sur le marché et 3 générations, l'Egret One s'équipe d'un nouveau châssis en aluminium. Une évolution qui permet à la trottinette électrique d'afficher une plus grande compacité et un poids de 12 kg (au lieu de 16). Ainsi paré, le véhicule est idéal pour les petits trajets urbains !

Deux-roues 5 réactions

EgretAvec la sortie de l'Egret Ten il y a un an, on pensait l'aventure terminée pour le modèle One. Après 3 générations successives et une version S à suspension, le véhicule urbain avait en effet atteint le stade de la maturité technique et fonctionnelle. Ce n'est pas l'avis de son créateur, l'allemand Walberg Urban Electrics GmbH. À la surprise générale, il vient d'annoncer la sortie prochaine d'une 4ème génération de trottinette électrique One.

La trottinette électrique Egret One V4 est plus courte (900 mm) et légère (12 kg)
La trottinette électrique Egret One V4 est plus courte (900 mm) et légère (12 kg)

Actuellement exposée au Salon Nautique International de Paris (Porte de Versailles), l'Egret One V4 affiche un air de famille évident avec ses ancêtres. Elle s'en distingue toutefois par son deck à la fois plus court et moins large sur la partie arrière. Cette évolution rend le modèle plus compact (90 cm de long au lieu d'1 mètre) mais surtout plus léger. Adieu les 16 kilos historiques, l'Egret One ne pèse désormais plus que 12 kilos...

S'il lui reste encore quelques kilos superflus face à la famille e-Twow / L-Trott, l'Egret One V4 peut désormais prétendre à davantage de polyvalence. C'est notamment le cas pour les commuters qui ont choisi l'intermodalité : 4 kg de moins, ça joue quand on doit descendre des escaliers ou charger le véhicule dans un coffre. De même, le petit feu stop intégré au garde-boue arrière sécurisera les trajets de nuit ou par météo capricieuse.

Pour la sécurité, le garde-boue arrière se pare d'un feu stop intégré. Pratique !
Pour la sécurité, le garde-boue arrière se pare d'un feu stop intégré. Pratique !

Le reste de la formule est inchangé. On retrouve notamment le système de pliage à double verrouillage de ses origines. Ou encore le petit compteur lcd multifonctions à gâchette d'accélération intégrée. Mais l'atout phare du modèle reste son moteur Brushless de 250 Watts (et jusqu'à 700 en crête), qui permet d'atteindre la vitesse max de 35 km/h avec une aisance déconcertante. L'autonomie, elle, reste aux alentours de 25 km.

4ème génération oblige, cette nouveauté 2017 va rapidement éclipser la V3 au catalogue d'Egret. Elle sera d'ailleurs commercialisée au même tarif de 995€... ce qui pourrait pousser certains distributeurs à proposer des remises sur la V3 ! Pour la tester, la réserver ou l'acheter, rendez-vous prochainement au sein du réseau Egret ou dès à présent chez Alternative Bike. Le distributeur devrait être parmi les premiers livrés.

Le système de pliage rapide (5 secondes) utilise un double levier en aluminium
Le système de pliage rapide (5 secondes) utilise un double levier en aluminium

Site officiel : egret.de.