Essai Peugeot e-VivacityPeugeot lancera en juin prochain son e-Vivacity, 1er scooter électrique grand-public à la fois fonctionnel, suffisamment autonome et abordable. Le scooter est proposé à la vente ou en location.

Essais scooter 32 réactions

Quinze ans après la sortie de Scoot'Elec, Peugeot revient en force dans le segment de l'électrique avec son e-Vivacity, une version spéciale de son New Vicacity sorti en 2008. Le scooter est désormais bien plus performant et autonome que son prédécesseur, et s'annonce même comme le futur numéro 1 des scooters électriques grand-public.

L'e-Vivacity permet des balades en scooter dans le calme.

Du Nickel Cadmium au Lithium Ion

En quinze années, la technologie, l'autonomie et les performances des batteries utilisées sur les véhicules électriques ont considérablement progressé, même si la majorité des consommateurs estime que ce n'est pas encore suffisant, tant point de vue des performances que de l'autonomie.

Avec sa robe blanche nacrée et ses touches de bleu l'e-Vivacity a la classe.

Aussi agile que le New Vivacity, l'e-Vivacity dispose d'un rayon de braquage de 2150 mm.

Remplaçant les batteries Nickel Cadmium lourdes (39 kg sur le Scoot'Elec) et longues à charger, les batteries Lithium Ion (16 kg sur e-Vivacity) offrent un rendement nettement supérieur : la puissance double en passant de 1,5 à 3 kW avec, dans le même temps, une autonomie qui grimpe de 40 à 60 km (+ 50 %). Le tout pour une vitesse stabilisée de 45 km/h, c'est-à-dire le maximum légal.

Intégrer le fonctionnement dans le prix

À 3.600€, le prix d'un e-Vivacity en fait tousser plus d'un. Pour bien moins cher, on peut acquérir le top du top en matière de scoot 50cc ou encore un très bon 125 thermique, du style Peugeot City Star par exemple. La démarche de l'achat d'un scooter électrique revêt un certain aspect écolo, mais c'est surtout son faible coût de fonctionnement et d'entretien qui intéresse les municipalités et les grandes sociétés, principales clientes de ce type d'engins.

Refroidissement à air pour le moteur électrique de 3 Kw.

Le carter transmission cache une courroie crantée avec moteur en prise directe sur la roue arrière.

Avec une consommation limitée à 30 KWh, l'e-Vivacity coûte 0,4 €/100 km et environ 16 € par an en énergie. Comparé au tarif exorbitant du SP95 en France, l'électrique peut rapidement devenir intéressant. Attention tout de même car EDF parle d'augmenter ses tarifs de 30% dans les 5 ans à venir ! Mais il devrait en être de même sur les carburants, vu les hausses incessantes pratiquées ces dernières années par les pétroliers.

Garantie sur plusieurs années

En plus de ce faible budget sur le poste consommation, l'e-Vivacity annonce un très faible coût d'entretien. Une petite visite annuelle chez le concessionnaire pour vérifier que tout va bien, et le tour est joué. Le choix de SAFT, leader mondial des batteries de haute technologie, n'est pas anodin et constitue un gage de sécurité.

Frein avant à disque 200 mm de diamètre.

L'e-Vivacity a droit à son coffre avant de type jet-in.

Les batteries Lithium-Ion équipant l'e-Vivacity sont garanties 4 ans ou 40 000 km et tiennent jusqu'à 1000 cycles de charge ou décharge complets ou partiels, sans affecter la durée de vie de la batterie. En plus de la garantie sur ses batteries, Peugeot propose une garantie de 2 ans sur le véhicule, pièces et main d'oeuvre comprises, et une assistance 24h/24 pendant toute la durée de la garantie.

Comment ça marche ?

Le groupe moto-propulseur (GMP) équipant l'e-Vivacity est constitué d'une part d'un moteur électrique synchrone « brushless » à aimants permanents refroidi par air et, d'autre part, d'une transmission simplifiée à rapport fixe par une courroie crantée et une boîte relai.

Le moteur est en prise directe avec la roue arrière. Il est alimenté par étapes de puissance par les batteries et deux chargeurs embarqués de 250 W / 5 A, qui transforment le courant en triphasé par l'intermédiaire du contrôleur moteur.

Schéma permettant de voir où sont logés chargeurs et batteries.

Le temps de recharge varie entre 5 et 8 heures, selon l'option un ou deux chargeurs.

Plusieurs avantages en découlent. Premièrement, le rapport fixe permet à la fois d'optimiser le régime du moteur électrique et de s'affranchir de l'entretien pendant toute la durée de vie du véhicule. Deuxièmement, la prise directe permet de disposer d'un mode marche arrière orignal pour les manœuvres à basse vitesse (les stunters pourront aussi s'y essayer).

Un « jouet » silencieux

Question confort, fonctionnalités, équipements, maniabilité voire même performances, l'e-Vivacity n'a rien à envier au Vivacity thermique. Large selle confortable, plancher plat, coffre jet-in à l'avant, coffre sous la selle pouvant recevoir un intégral. Il n'y a que côté poids où la version électrique annonce une surcharge pondérale de 20 kg par rapport au modèle thermique (115 kg contre 95).

Cela rend l'e-Vivacity un peu plus lourd à manœuvrer à l'arrêt que le New Vivacity, mais comme Peugeot pense à tout, ils ont doté leur dernier né électrique d'un mode vitesse Piéton, permettant de faire avancer l'e-Vivacity en marche avant à la vitesse d'un piéton et du mode marche arrière, dont je vous parlais précédemment.

Sous la selle, coffre + prise 12V et câble de branchement électrique pour la recharge des batteries.

Peugeot e-Vivacity sera commercialisé début juin 2011 à partir de 3600 euros.

Naturellement, c'est avant tout le silence et l'absence de vibrations moteur qui surprend sur ce type d'engin. Surtout à l'arrêt à un feu rouge ou un stop, où l'on a la sensation d'avoir calé. Ce silence devient vite agréable sur les petites routes forestières ou du littoral méditerranéen, voire breton si affinités.

Et vu les perfs d'e-Vivacity au démarrage (les 100 mètres en départ arrêté sont franchis en 12''30 contre 12''45 pour New Vivacity) et dans les côtes, nul doute que son moteur électrique est bien conçu pour supporter les 115kg du véhicule… sans compter ceux du conducteur.

Trop top l'autonomie

Mais ce qui m'a le plus bluffé sur ce Peugeot, c'est son autonomie. Là où beaucoup de scoots électriques annoncent 30 à 40 kilomètres avec la même vitesse de fonctionnement et phare allumé, l'e-Vivacity atteint sans problème plus de 55 km d'autonomie. Cette distance est consultable via le panel digital très design du scooter. Elle est représentée par une colonne centrale de dix segments.

Le tableau indique la vitesse (à gauche), le niveau de batterie et l'autonomie restante (au centre), l'heure, la température, le totalisateur kilométrique et les températures moteur et batterie (à droite).

Chacun des 10 segments correspond à 10% d'autonomie et le clignotement du segment supérieur indique l'état de charge actuel. La fin du clignotement annonce la fin de la recharge. Le seul petit reproche que l'on pourrait adresser au Peugeot par rapport à certains de ses concurrents (comme le Matra e-MO), c'est que les batteries ne sont pas amovibles.

Impossible donc de les emporter au bureau ou chez vous pour les recharger. Cela implique un parking équipé de bornes électriques ou… une très grande rallonge ! Mais avec 60 km d'autonomie, l'e-Vivacity autorise la grande majorité des aller-retour boulot dodo.

Au comptant ou en location

Peugeot propose deux façons d'acquérir l'e-Vivacity, à savoir au comptant ou en location avec option d'achat. C'est-à-dire, soit par paiement comptant au tarif TTC de 3600 €, soit sous forme de LOA avec financement possible sur 24, 36 ou 48 mois incluant le véhicule, son financement, l'extension de garantie et l'assistance 24h/24 pendant toute la durée de la garantie.

L'e-Vivacity sera dispo en coloris blanc nacré ou Midnight blue.

Une formule qui peut intéresser les deux principaux types de clientèle actuels de véhicules électriques : les municipalités et les « grosses » entreprises. Rassurez-vous, ces deux formules de paiement sont aussi ouvertes aux particuliers. À noter enfin que l'e-Vivacity est proposé dans 2 versions : 3600€ avec un chargeur ou 3800€ avec deux chargeurs (solution permettant une recharge plus rapide des batteries : 5h contre 8h).

Fiche technique

Motorisation

  • Moteur : électrique synchrone «brushless» à aimants permanents
  • Refroidissement : par air
  • Alimentation : 2 batteries Lithium-Ion d'1 kWh chacune avec chargeur embarqué de 250W/5A
  • Temps de charge : charge complète en 5 heures (80% en 3 heures) avec 2 chargeurs ou bien 8 heures (80% en 5 heures) avec 1 seul chargeur
  • Puissance maxi : 3 kW
  • Embrayage : permanent
  • Transmission : courroie crantée
  • Autonomie : 60 km

Partie cycle

  • Suspension AV : fourche hydraulique
  • Suspension AR : amortisseur hydraulique
  • Frein AV : disque Ø 200 mm
  • Frein AR : tambour Ø 110 mm
  • Pneu AV-AR : 120/70 - 12
  • Dimension Lxlxh : 1923 x 680 x 1168 mm
  • Empattement : 1368 mm
  • Hauteur de selle : 786 mm
  • Poids : 115 kg