Peugeot Scooters se lance dans l'aventure chinoisePeugeot Scooters inaugure aujourd'hui son premier point de vente en Chine. L'objectif est d'en ouvrir 145 à travers le pays, dont 9 flagship. Véritables vitrines du savoir-faire de la marque, ces derniers ont vocation à séduire les chinois... afin d'aider le français se faire une place sur le premier marché mondial !

Entreprises 2 réactions

Peugeot ScootersAprès avoir délocalisé une partie de sa production en Chine à travers un partenariat avec Qingqi, le constructeur Peugeot y ouvre aujourd'hui son premier point de vente. C'est à Nanjing, une ville d'environ 7 millions d'habitants située dans la province du Shanghaï, que Peugeot Scooters a choisi de se lancer dans l'aventure chinoise. D'autres ouvertures suivront, l'objectif étant de développer dans le pays un réseau de 145 concessions réparties dans 9 provinces.

Sur l'ensemble des points de vente à venir, 9 seront des flasghip, véritables vitrines du savoir-faire de la marque destinées à en véhiculer une image positive. L'ouverture d'aujourd'hui fait bien sur partie de ces 9 lieux. Si le français Peugeot Scooters dispose d'un réseau européen de 5000 points de vente et de multiples gammes répondant à tous les types de besoins, il a choisi de s'installer en Chine par étapes. Il ne proposera dans un premier temps qu'un nombre limité de véhicules :

  • Kisbee 80, un petit urbain pratique ;
  • Vocus 110, un cub, sorte d'utilitaire à grandes roues très apprécié en Asie ;
  • Vivacity 125, un scooter 125 tendance et pratique ;
  • Tourace 150, une moto au look et au prix attractif ;
  • Satelis 500, un maxi-scooter haut-de-gamme.

Peugeot Scooters s'installe en Chine avec 145 concessions et flagship

À part le Satelis 125 censé refléter la qualité française, les modèles commercialisés en Chine par Peugeot seront fabriqués dans l'usine de Jinan, qui emploie pas moins de 400 travailleurs locaux. Avec cette offre simple et complémentaire, Peugeot Scooters compte séduire la clientèle chinoise et développer rapidement son activité dans le pays... qui est aujourd'hui le premier marché du monde ! Voilà un pari à la hauteur du français qui fut, il y a de cela 200 ans, le premier à commercialiser un deux-roues motorisé.

Concernant la France, Peugeot compte également frapper fort en 2011. Sur le créneau du scooter électrique tout d'abord, avec un e-Vivacity aux caractéristiques alléchantes, mais également sur le segment florissant des scooters à 3 roues. Nous attendons avec impatience de découvrir la version finale du très futuriste HYbrid3 Evolution, dont la marque promet qu'elle concentrera tout son savoir-faire technologique avec une orientation résolument haut-de-gamme...

Site officiel : peugeotscooters.com.