Bilan du marché du scooter 50cm3 pour 2010Comme chaque année, Scooter System vous propose un bilan chiffré des ventes de scooters 50cm3 sur le marché français. Crise oblige, 2010 n'a pas été une année des plus dynamiques pour les constructeurs de deux-roues. Quelques belles surprises sont toutefois à signaler, du côté des marques taïwanaises notamment !

Tendances 5 réactions

StatistiquesLes chiffres des ventes de scooters en 2010 viennent d'être publiés. Comme chaque année depuis maintenant 4 ans, nous vous proposons un retour sur les dernières tendances du marché. Comme nous avons pu le constater au cours des trimestres qui ont rythmé 2010, les effets de la crise économique continuent à se faire sentir : les ventes globales de scooters 50cm3 ont chuté de 7.2% sur l'année !

Premiers à en faire les frais, les constructeurs historiques. Malgré un Ludix qui reste en tête des ventes sur le segment du 50cm3, le français Peugeot Scooters accuse un recul de 15%. Seuls le V-Clic (+24%) et le Kisbee, une nouveauté 2010, lui permettent de limiter la casse. Pour les autres modèles, c'est la dégringolade : New Vivacity (-29%), TKR (-14%), Elystar (-11%) et Speedfight (-16%) plongent littéralement.

Scooter 50cc Peugeot Kisbee

Avec un recul de ses ventes de 19%, MBK ne s'en sort guère mieux. Le Booster, fer de lance de la marque, voit ses ventes reculer de 16.5%. Derrière, le constat est le même pour les Ovetto (-7%), Stunt (-14%) et Nitro (-16%). Pour le japonais Yamaha, maison mère de la marque MBK, la chute est également importante puisqu'elle atteint -16.7%. Avec une nuance tout de même : les Bw's (+4%) et Neos (+6%) ont rencontré un beau succès malgré une dynamique négative.

Véritable gagnant de ce chamboulement, le groupe italien Piaggio / Gilera dont les ventes ont cru de 38.4% sur la période. Un succès qui repose en quasi totalité sur les épaules du Zip, vendu depuis le début de l'année au tarif agressif de 999 euros en version 2t. Sa croissance presque indécente de 84.5% prouve que les constructeurs européens ont les moyens de lutter contre les asiatiques et leurs prix au ras des pâquerettes.

Scooter 50cc Piaggio Zip

Ce sont des asiatiques qui, justement, occupent les marches suivantes du podium. Malgré un léger recul (-4%), le taïwanais Kymco reste en bonne position. Comme l'an passé, c'est l'Agility et ses nombreuses déclinaisons qui ont permis à la marque de réaliser un beau volume de ventes dans l'hexagone. Derrière lui, SYM s'offre une place au soleil grâce à un Orbit en super forme (+64%). Avec leurs scooters au rapport qualité/prix exemplaire, les taïwanais ont semble t-il trouvé une place de choix, entre les européens et les chinois.

En effet et contre toute attente, 2010 a marqué pour ces derniers un tournant. Avec des ventes en net recul, le scooter chinois aurait-il atteint ses limites ? Les Keeway (-24%), Baotian (-45%), Yiying (-31%) et autres Jonway (-75%) ne font plus recette… et il était temps ! Probablement reviendront-il sur le devant de la scène dans les années à venir, mais avec des véhicules de meilleure qualité c'est certain !

Scooter 50cc Kymco Agility MMC

Voilà donc pour le bilan chiffré de l'année 2010. En résumé, les constructeurs historiques restent en tête des ventes, suivis de près par les taïwanais dont les efforts sur la qualité ont fini par payer. Les chinois, eux, subissent de plein fouet le revers de leur stratégie bas de gamme, dont les concessionnaires comme les acheteurs ne veulent plus. Pour tous, ce sont les modèles d'entrée de gamme économiques qui rencontrent le plus de succès. 2010, une année finalement assez logique !

Source : Scooter Infos