Le marché du scooter 50cm3 dégringole début 2009L'année 2008 n'aura pas été formidable pour les ventes de scooters 50cm3 en France. Or, les deux premiers mois de 2009 sont encore pire et pour cause, le contexte de crise est amplifié. La chute est sévère puisque les ventes reculent de 27%. Si certains acteurs s'en sortent bien, d'autres dégringolent complètement !

Tendances 5 réactions

Si le marché des scooters 125cm3 et maxiscooters n'est pas trop affecté par le contexte économique ambiant (cf. notre actualité consacrée au bilan des ventes pour les scooters 125cm3 et maxiscooters en 2008), celui des scooters 50cm3 perd pied. En effet, notre actualité traitant des ventes de scooters 50cm3 en 2008 avait révélé, hélas, une chute d'environ 7% pour 2008, la crise économique et financière étant particulièrement pointée du doigt.

Pour 2009, les économistes avaient tablé sur une aggravation de la crise avant une reprise durant la fin de l'année voire même en 2010. Ces derniers ont vu juste puisque le marché des scooters de 50cm3 se comprime grandement, à l'instar du marché des motos. Les chiffres parlent d'eux-mêmes !

Après un recul de 7% pour 2008, les ventes de scooters neufs pour l'exercice Janvier/Février 2009 baissent de 27,1% par rapport à 2008 avec seulement 16882 immatriculations. Si globalement les parts de marchés chutent pour tout le monde, certains acteurs s'en sortent mieux que d'autres, à l'exemple des constructeurs taïwanais. En effet, Kymco et Sym s'en sortent plutôt bien et minimisent les dégâts.

Sym, avec son offre sur l'Orbit 50, connaît un recul de 9,9% pour les deux premiers mois de l'année. D'autres acteurs asiatiques sont en revanche pointés du doigt pour leur bilan plus que critique. Les chinois Keeway et Jonway par exemple connaissent une compression de leurs ventes de 46,1% pour l'un et 56,8% pour l'autre alors que dans le même temps, Yiying, chinois lui aussi, obtient une croissance de 41%. 

bilan marché scooter booster

Les plus mal lotis sont sans conteste les 4 acteurs principaux du marché, à savoir Peugeot, Piaggio, MBK et Yamaha qui se voient amputés respectivement de 19,3%, 27,7%, 21,5% et 28,4%... Lourd bilan pour les fleurons du scooter. Toutefois, Peugeot garde sa place de leader et limite autant que faire se peut les dégâts grâce à de bons scores pour le Peugeot Ludix qui culmine en 1ère position avec 1997 unités vendues et le Peugeot Vivacity avec 798 unités écoulées. Pour sa part, le célèbre MBK Booster Spirit ne se démode pas au fil des mois et récolte la deuxième place pour ses 1059 unités écoulées. 

En conclusion, le marché des scooters 50cm3 pour les deux premiers mois de 2009 est particulièrement touché. Si certains acteurs, à l'exemple de Sym, s'en sortent relativement bien grâce à des opérations marketing judicieuses, d'autres en revanche subissent de plein fouet les effets de la crise. -27,1%, c'est donc le premier aperçu des dégâts avant de développer plus amplement le bilan du marché dans notre première analyse trimestrielle !

Site officiel : scooter-infos.com.