Les Piaggio Fly 50 et 125 évoluent pour 2012Piaggio a profité du salon de Milan pour dévoiler la nouvelle version de son Fly 50. Désormais fabriqué en Asie, le scooter urbain évolue en profondeur : lignes modernisées, équipements plus complets, nouveau moteur 4T... En version 50 comme 125 cm3, le nouveau Fly a de sérieux atouts pour conquérir... le monde !

Deux-roues 6 réactions

PiaggioÀ côté du lancement de son GT X10, Piaggio a présenté au salon de Milan la nouvelle version de son Fly. Après un passage au 2 temps, le scooter se voit à nouveau équipé d'un moteur 4 temps, tandis que les lignes et équipements évoluent en profondeur. L'objectif de Piaggio est d'améliorer le style, le confort et la sécurité de son Fly tout en restant dans l'esprit traditionnel.

Modernes. C'est l'adjectif qui caractérise le mieux les nouvelles lignes du Piaggio Fly 50 lorsqu'on les compare à celles de la version précédente. Avec elles, Piaggio a fait le choix du design universel, avec l'objectif de commercialiser son scooter sur les 5 continents. Un pari osé pour les designers, les standards et les goûts étant loin d'être les mêmes à Paris, Québec, Pékin ou Tokyo.

Le Piaggio Fly 50 change totalement de look pour 2012

Pour séduire la clientèle la plus large, le nouveau Fly adopte des lignes fluides et élégantes, mais tout de même très simples : point de prises d'air ou d'arrêtes vives, la discrétion est de mise. Seules quelques touches chromées viennent rappeler les origines italiennes du scooter au niveau de la face avant plongeante, de la poignée de maintien passager, du phare ou de l'échappement.

Les autres évolutions sont avant tout pratiques, avec notamment un tablier avant plus large et sécurisant, un plancher plat agrandi et une selle bi-place rabaissée (760 mm) intégrant un coffre. D'autres accessoires se font plus discrets, à l'image de la double béquille centrale / latérale, de la boîte à gants intégrée au tablier intérieur avant ou encore du coffre pouvant avaler 2 casques jets.

Quelques touches chromées viennent dynamiser les lignes du scooter

Malgré ces changements, le Fly conserve un gabarit compact. Pour ce faire, le scooter est conçu autour d'un tout nouveau châssis en acier renforcé. Ce dernier repose sur une fourche hydraulique de 32 mm de diamètre et un mono-amortisseur à ressort. Côté roues, Piaggio a opté pour des jantes de 12'' à 5 bâtons doubles, avec des pneus de 120/70 et un disque de frein de 220 mm.

Le nouveau Piaggio Fly 50 ayant été conçu comme une solution de mobilité urbaine universelle, le constructeur a choisi de se tourner vers le 4 temps, à la fois plus économique, écologique et facile d'entretien. Le Fly abandonne donc son moteur 2 temps HI-PER4 au profit d'un monocylindre 4T à 4 soupapes développant 3,2 kW à 8250 tr/min... ce qui est plutôt très bon pour ce type de moteurs !

Vaste selle, plancher plat, boîte à gants, roues de 12''... le Fly a des atouts !

Avec son gabarit compact, ses nombreux équipements pratiques et son moteur 4T performant, le nouveau Piaggio Fly 50 a de sérieux atouts pour venir marcher sur les plates-bandes des scooters taïwanais, même si son prix de vente devrait être plus élevé. Il sera disponible en concessions Piaggio en juin 2012, et sera décliné en version 125 4T à 3 soupapes et injection électronique.

Site officiel : fr.piaggio.com.