Govecs rachète l'usine Vectrix de WroclawPour conforter sa position de leader sur le marché du scooter électrique, Govecs vient de racheter l'ancienne usine polonaise de Vectrix. Créée pour produire le Smart e-scooter avant d'être fermée pour dépôt de bilan, elle va permettre au groupe allemand de multiplier par 4 sa capacité de production.

Entreprises 2 réactions

GovecsEn quelques années, Govecs est devenu incontournable sur le segment de l'éco-mobilité. Un succès dû à sa gamme de scooters électriques GO!, mais aussi à ses nombreux contrats OEM. Suite à une première collaboration avec GiGi en 2013, il s'est en effet associé à Scrooser, puis à Sway Motorsports. Son objectif est de développer ce type d'accords autour de modèles et services innovants.

Fort de son succès en Europe, l'entreprise a annoncé sa volonté de se développer à l'international. C'est dans ce cadre que s'inscrit le rachat de l'usine Vectrix de Wroclaw, en Pologne. Créée par l'américain pour fabriquer le « Smart e-scooter » pour le compte de Daimler AG, la ligne d'assemblage avait été fermée suite à son dépôt de bilan. Elle reste aujourd'hui encore à la pointe de la technologie.

Avec le rachat de l'usine Vectrix, Govecs peut produire 20 000 véhicules par an
Avec le rachat de l'usine Vectrix, Govecs peut produire 20 000 véhicules par an

Dans le cadre de l'accord établi sur la cession des actifs, Govecs récupère les murs mais aussi l'équipement de production et l'inventaire de Vectrix. L'ensemble viendra compléter les 4000 m² existants à Breslau, pour une capacité de production quadruplée. De quoi assurer à l'allemand un volume de 20 000 véhicules par an, et ainsi s'ouvrir au marché Américain sur lequel il souhaite s'implanter.

« Ce développement est extrêmement encourageant, cependant il implique aussi des exigences élevées en matière de production et d'assurances quant à la qualité. En combinant nos installations de production avec celles de Vectrix, nous allons atteindre une capacité de production maximum. Ceci est une étape importante dans notre stratégie d'expansion à l'international » a expliqué Thomas Grübel, CEO de Govecs.

Thomas Grübel est le gérant de Govecs depuis 2009
Thomas Grübel est le gérant de Govecs depuis 2009

Et de poursuivre « Nous ne sommes qu'au début d'une ère de demande croissante pour des concepts d'e-mobilité innovants. Avec l'acquisition stratégique de Vectrix et les possibilités de production en découlant, nous sommes idéalement préparés. Nous serons désormais en mesure aussi de répondre encore plus rapidement à la demande du marché, sur des véhicules high-tech made in Europe ».

Site officiel : govecs.fr.