Bilan du marché du scooter 125 et maxiscooter 2008Scooter System vous propose de découvrir les chiffres détaillés du marché des scooters 125 et maxiscooters en 2008, qui a enregistré plus de 100 000 ventes ! Un marché largement dominé par un petit nombre d'acteurs de poids...

Tendances Réagir en 1er

Janvier est une période de l'année qui sonne le temps des bilans... dans notre cas aujourd'hui, celui des ventes de scooters 125 et maxiscooters en 2008. Si vous l'avez raté, vous pouvez consulter notre bilan du marché du scooter 50cm3. Sinon, comme pour 2007, Scooter System vous propose une analyse des meilleures ventes de scooters 125 et maxiscooters l'an passé, afin de détecter les dernières tendances du marché !

Avant de détailler les chiffres marque après marque, notons que le marché des scooters de grosse cylindrée a encore progressé en 2008 malgré un dernier trimestre des plus difficiles, la crise étant pointée du doigt. Les chiffres parlent d'eux-mêmes, en 2008, 104 759 deux-roues neufs ont été vendus au sein du marché français contre 98 176 unités en 2007. Les ventes dépassent donc la barre impressionnante des 100 000 unités pour atteindre une augmentation globale de 6,28%. Pour une année de crise, le marché des scooters de grosses cylindrées s'en sort plutôt bien !

En 2008, la tendance aura donc profité aux maxiscooters et non aux deux-roues 50cm3. Leurs côtés pratique, économique et fiable leur offrent de très bons arguments dans le cadre d'une utilisation citadine. Néanmoins, ces chiffres sont quelque peu trompeurs. En effet, si le marché a progressé cette année, c'est en grande partie grâce aux ventes de maxiscooters. Nous aborderons donc dans le détail cette gamme de véhicules pour s'intéresser ensuite aux scooters 125.

Le marché du maxiscooter (>125 cm3)

Si le marché du scooter s'en sort si bien en cette période de crise, c'est notamment grâce aux maxiscooters de plus de 125 cm3. Elégants, puissants et relativement économiques, ces deux-roues sont de plus en plus en vogue dans l'hexagone ! En 2008, on dénombre pas moins de 17 865 maxiscooters vendus contre 12 716 l'année passée, soit une hausse de près de 30% (28,82% exactement). Une aubaine pour les constructeurs à l'exemple de Yamaha qui avec son T-Max 500 cm3 écrase littéralement la concurrence avec ses, tenez-vous bien, 5 869 modèles vendus soit près de 30% de parts de marché.

Comme en 2007, c'est donc le Yamaha T-Max qui remporte la palme des ventes. Et pour cause, de dernier dispose d'arguments de poids pour faire pencher la balance en sa faveur ! Un moteur bicylindre 4 temps à refroidissement liquide qui lui confère une puissance maximale de 43,5 chevaux, une partie cycle d'excellente qualité avec un cadre en aluminium coulé sous pression, une roue avant passée en 15 pouces associée à une nouvelle fourche... ou encore une nouvelle selle extrêmement confortable ainsi qu'un réservoir d'essence passé à 15 litres... Une liste peu exhaustive au vu des nombreux avantages du T-Max. Ne l'oublions pas non plus, ce dernier est doté d'une esthétique très réussie (lignes sportives entre autres) comme il est coutume chez Yamaha.

Loin derrière, nous retrouvons le modèle 400cm3 MP3 400 de chez Piaggio qui, avec ses 1 724 unités vendues, occupe une belle seconde place. Un véhicule encore nouveau sur le marché français puisque sorti en Juillet 2007. Si le petit bijou à trois roues de Piaggio n'occupe pas la dernière marche du podium pour sa première année, c'est grâce à d'innombrables ventes en cette fin d'année 2008. Plutôt paradoxal au vu des tensions subies par les marchés auto et moto au 4ème trimestre. Quoi qu'il en soit, le Piaggio MP3 400 a su séduire une clientèle grâce notamment à sa partie cycle révolutionnaire. À savoir la présence de deux roues avant qui lui assurent une grande stabilité.

À la troisième place, nous retrouvons le très célèbre Burgman 650 de chez Suzuki. Le modèle aura perdu cette année un échelon au classement. Une marche qu'il cède sur le fil au petit nouveau puisque ce sont seulement 150 ventes qui les séparent. Le Burgman aura donc été écoulé à 1 572 exemplaires pour cette année 2008. Un scooter puissant et confortable équipé d'un moteur bicylindre 4 temps de 650 cm3 et d'une transmission révolutionnaire... des atouts de poids !

Enfin, au pied du podium se succèdent les déclinaisons des modèles précédents. Dans l'ordre, Yamaha X-Max 250, Suzuki Burgman 400, Gilera GP 800 et Piaggio MP3 450 avec respectivement 1 194, 967, 924 et 855 unités écoulées.

Pour conclure sur le marché du maxiscooter, on remarque que celui-ci connaît plus que jamais une forte croissance avec une hausse des ventes frôlant les 30% entre 2007 et 2008. Au sein de ce marché, trois acteurs sont mis sur le devant de la scène. Yamaha, omniprésent avec ses deux modèles phares, le T-Max 500 et le X-max 250. Piaggio avec deux nouveaux modèles, les MP3 250 et 400, très compétitifs. Suzuki, au talon de Piaggio avec son célèbre Burgman 650 ! Une question demeure, le maxiscooter est-il le véhicule de demain ? Tout amène à penser que oui. Bien que la quantité d'unités vendues reste faible face aux 50 et 125 cm3, c'est ce marché qui connaît la plus forte croissance en 2008, et de loin !

Le marché du scooter 125 cm3

Pour le marché des scooters 125 cm3, l'histoire se répète... Peu de changements par rapport à l'an dernier, tant en termes de chiffres que de marques. Hélas, ce marché est marqué par une croissance quasi nulle en 2008, à peine 2% d'évolution des ventes (1,65% précisément). Avec 86 894 véhicules vendus l'an passé contre 85 460 pour 2007, le scooter 125 cm3 semble connaître ses limites. Malgré l'image dynamique du 125, le marché n'a pas progressé en 2008... Peut-être est-ce un signe de désintérêt pour ce type de deux-roues, ou bien tout simplement les effets de la crise ? La question demeure.

L'an dernier, souvenez-vous, ce marché était dominé par trois grands constructeurs, Yamaha et son X-Max, Suzuki avec son Burgman et enfin Peugeot et son Satelis. Les années passent et se ressemblent puisqu'en 2008, la tendance est toujours la même. La médaille de bronze est attribuée à Peugeot qui, avec son Satelis, réalise une belle prestation en écoulant 6 068 unités. Son moteur monocylindre de 124,8 cm3 et sa puissance de 15 chevaux séduisent toujours. Ses formes réussies nous feraient presque oublier son point faible, à savoir son manque de confort.

La médaille d'argent est réservée, comme l'an passé, au Suzuki Burgman 125, qui devance d'une courte tête le modèle Peugeot avec ses 6 917 exemplaires vendus. Malgré une esthétique soignée qui lui est propre, la mollesse de son moteur (vitesse max. 108 km/h) semble lui causer toujours autant de tord.

La première marche est réservée encore une fois au prestigieux modèle X-Max 125 de l'équipementier Yamaha. Comme en 2007, le constructeur écoule plus de 10 000 exemplaires de la gamme, 10 346 exactement soit 12% du marché pour ce modèle uniquement. Les clés de ce succès sont nombreuses. Tout d'abord, le X-max c'est un moteur à injection monocylindre de 124,6 cm3 pour 14 chevaux. C'est, également, une partie cycle incroyablement riche avec, notamment, de grandes roues de 15 et 14 pouces pour plus de stabilité, des freins à disques puissants, un coffre pouvant contenir deux casques, ainsi que d'autres gadgets très appréciés des utilisateurs...

Restent au pied du podium les modèles X-Evo de chez Piaggio, S-Wing de chez Honda et le Majesty de chez Yamaha avec respectivement 5 255, 4 891, 2 808 unités écoulées.

En 2008, le marché du maxiscooter (≥125 cm3) aura donc connu une belle croissance de 6,28%. Une hausse soutenue en grande partie par les ventes de maxiscooters de grosse cylindrée (>125 cm3). 17 865 exemplaires vendus en 12 mois, soit une hausse de 28,82%. Sur cette même période, on dénombre 86 894 scooters 125 cm3 écoulés soit 1,65% de plus qu'en 2007. Des données satisfaisantes au vu de la conjoncture économique dans laquelle s'enlisent la France et le monde depuis plusieurs mois. N'ayons pas peur de dire que le marché du maxiscooter se porte bien, grâce notamment à quatre géants très bien implantés.

Peugeot et ses 6 068 Satelis 125 vendus. Piaggio et ses incroyables MP3 400 et 250 écoulés tous deux à 1 724 et 855 exemplaires. Le constructeur Suzuki qui avec son Burgman occupe une large place dans le paysage. Et enfin le grand, l'indétrônable japonais Yamaha qui culmine à la première place de tous les marchés maxiscooter avec ses T-Max 500cm3 et X-Max 125. Deux modèles qui représentent à eux seuls pas moins de 16 215 ventes, bluffant !

Le rendez-vous est pris pour 2009 afin de voir si l'évolution des maxiscooters reste toujours aussi impressionnante. Espérons toutefois qu'une telle croissance ne se fasse pas au détriment des scooters 125. 2009 sera, enfin, l'occasion de voir si Yamaha s'installe véritablement comme LE leader incontesté sur le marche du maxiscooter ;)

Site officiel : scooter-infos.com.