Essai MBK Ovetto 4TMBK commercialisera très prochainement une déclinaison en moteur 4 temps de l'Ovetto, son entrée de gamme en scooter 50cm3 depuis plus de 10 ans. Scooter System a réalisé pour vous l'essai de l'Ovetto 4T dans les rues de Saint-Germain en Laye. Le bilan est plutôt positif ! On y va ?

Essais scooter 10 réactions

Pourquoi un Ovetto 4 temps ?

Venons-en maintenant au pourquoi du comment ! Vous avez probablement déjà entendu parler des règlementations antipollution européennes Euro 2, Euro 3 ou Euro 4, en vigueur dans le monde de l'automobile depuis maintenant 15 ans. Et bien ces dernières sont également applicables au monde du 50cm3, avec plusieurs années de retard. Or, un projet de loi prévoit pour les cyclos le passage de la norme Euro 2 à la norme Euro 3 dès 2012, soit dans un peu plus de 3 ans. D'ici là, les constructeurs devront être capables de proposer des scooters 50cm3 qui répondent aux exigences très poussées de la norme Euro 3.

Or, les moteurs 2 temps que nous connaissons aujourd'hui s'avèrent assez difficilement capables de répondre au cahier des charges de la norme Euro 3. Déjà fortement bridés avec l'Euro 2, leurs performances deviennent d'un piètre niveau une fois labellisés Euro 3. C'est là que le 4 temps et sa technologie alternative fait son apparition. À émissions polluantes équivalentes, il s'avère plus performant qu'un classique 2 temps. La mise en conformité des 50cm3 devrait ainsi en partie se faire via l'adoption de moteurs 4T avant 2012.

Essai MBK Ovetto 4T Essai MBK Ovetto 4T Essai MBK Ovetto 4T

Un essai grandeur nature très poussé

Avec l'Ovetto 4T, c'est la première fois qu'un constructeur intègre un moteur 4 temps à un scooter de grande diffusion ! L'objectif n'est pas tant d'être le précurseur que d'appréhender la vision des clients. L'Ovetto 4T constitue ainsi un essai grandeur nature. Cependant, MBK pourrait bien transformer l'essai en véritable succès.

En effet, l'entreprise ne s'est pas contentée de développer un moteur 4 temps écologique et de le coller sur le châssis de l'Ovetto. Elle s'est penchée sur des problématiques très factuelles. L'Ovetto 4T a, par exemple, été conçu pour conserver des sensations de conduite proches de celles d'un 2T, ce qu'il fait assez bien. Cependant, au vu de ses caractéristiques, équipements et de son look général, il s'adresse à une cible plus âgée (25-45 ans), assez féminisée et plutôt urbaine. Il vise notamment les professionnels (coursiers, livreurs de pizzas...) et les adultes sans permis.

Il faut dire qu'MBK propose à son catalogue de nombreux équipements et accessoires pratiques pour l'Ovetto 4T (en fait les mêmes que pour le 2T) : porte-bagages, top-case, pare-brise... L'italien Tucano Urbano propose également des tabliers et protections sur-mesure pour lutter contre la pluie et le froid.

Des avantages certains !

En dehors de son côté écologique (-50% d'émissions polluantes), l'Ovetto 4T permet de réaliser de belles économies de carburant. La consommation moyenne passe en effet de 3,9L aux 100 km à 2,5L. Ensuite, les frais d'entretien sont réduits puisque l'intervalle des visites est diminué par 2 (une visite tous les 6000 km au lieu de 3000). De plus, si tout se passe bien, la facture ne dépasse pas 25 euros (coût d'une vidange et d'un plein d'huile).

Viennent ensuite les petits plus sympas... Les démarrages s'avèrent par exemple très réactifs. La moindre pression sur le démarreur électrique permet de lancer le moteur. Cela s'avère également vrai après de longues immobilisations. Là où les 2 temps ne démarrent généralement pas du premier coup (en raison de dépôts dans la cuve du carburateur), l'Ovetto et son moteur 4 temps partent au quart de tour.