Yamaha Xmax 300 : la relève GT est assuréeYamaha a dévoilé cet après-midi son Xmax 300, qui prendra la relève du modèle 250cc dès mars 2017. Si partie-cycle et moteur gagnent en sportivité, le maxiscooter reste exemplaire côté praticité grâce à des évolutions techniques bien pensées. Une formule qui devrait séduire les amateurs de GT !

Deux-roues 4 réactions

YamahaAprès 11 années sur le marché et 130 000 exemplaires écoulés, le X-Max 250 tire sa révérence. À compter de mars 2017, il cèdera la place à un nouveau modèle « 300 » aux performances accrues et aux spécifications techniques plus avancées. Avec lui, le groupe Yamaha compte asseoir son leadership sur le segment des scooter GT où il réalise aujourd'hui plus de la moitié de ses ventes de scooters en Europe.

Le Yamaha Xmax 300 s'inspire très largement de l'emblématique Tmax 530, avec lequel il partage un air de famille évident. Si le style est résolument sportif, la partie-cycle l'est tout autant. Le châssis, qui a été redessiné et allégé, est équipé d'une fourche télescopique à double bride (façon moto) et d'un double amortisseur arrière. La conduite se rapproche un peu plus de la moto, notamment à grande vitesse où la stabilité est exemplaire.

Le Yamaha Xmax 300 succèdera au modèle 250cm3 à partir de mars 2017
Le Yamaha Xmax 300 succèdera au modèle 250cm3 à partir de mars 2017

Malgré ses prétentions sportives, le X-Max 300 reste adapté à la ville grâce à des jantes de 15'' (avant) et 14'' (arrière) qui assurent agilité et manoeuvrabilité. Côté freinage, Yamaha a opté pour un duo de disques (Ø 267 et 240 mm) associé à un système antiblocage ABS de série. On notera également la présence d'un dispositif de contrôle de la traction (TCS) chargé de réduire les pertes d'adhérence sur route est mouillée ou glissante.

Une formule qui freinera sans mal les 179 kilos du scooter lancé à vive allure. Et de l'allure, il en a ce nouveau Xmax avec son monocylindre 4 temps / 4 soupapes / simple ACT de 292cm3 ! Grâce à l'intégration de la technologie « Blue Core » développée par les ingénieurs Yamaha, il affiche des performances exemplaires (puissance de 28 cv / couple de 29 Nm) tout en étant plus économe en carburant et moins polluant...

Partie cycle et moteur placent ce maxi-scooter dans la catégorie des GT sportifs
Partie cycle et moteur placent ce maxi-scooter dans la catégorie des GT sportifs

L'obtention de l'indispensable label « Euro 4 » a ainsi permis au modèle de gagner en rendement énergétique, ce qui se traduit par des accélérations plus vigoureuses. Pour réduire encore davantage sa consommation énergétique, le X-Max 300 fait massivement appel aux leds, depuis la double optique jusqu'au feu arrière en passant par les feux de position. Seul le projecteur central du mode « feux de route » conserve une ampoule.

Le tableau de bord, où 2 grands manomètres encadrent un écran digital multifonctions, est lui aussi plus high-tech qu'il n'y paraît. Ses commandes étant déportées au contacteur, il peut être utilisé en toute sécurité sans lâcher le guidon. D'autres innovations comme l'adaptateur 12V logé dans la boîte à gants gauche et le système d'allumage sans clé « Smart Key » ont été intégrées afin de faciliter le quotidien des scootéristes.

Sportif, le Xmax 300 sait aussi se faire pratique pour les trajets du quotidien
Sportif, le Xmax 300 sait aussi se faire pratique pour les trajets du quotidien

Ils complètent des équipements pratiques plus traditionnels, à l'image du coffre de selle pouvant accueillir 2 casques intégraux ou un ordinateur portable. Fidèle à sa politique, le constructeur japonais proposera par ailleurs une large gamme d'accessoires adaptables au sein de son réseau de concessions (top-case, tablier...). Si aucun prix n'a filtré, on sait que le modèle sortira en mars 2017 en 3 coloris : gris, blanc et bronze.

Notez enfin que le modèle profitera de son traditionnel équivalent au sein de la gamme MBK : l'Evolis 300.

Site officiel : yamaha-motor.eu.