Le téléphone portable en scooter, que dit la loi ?Formellement interdit d'utilisation au guidon d'un scooter ou d'une moto, le téléphone portable peut être associé à un kit mains libres pour se faire discret. Toutefois, il n'est pas rare que des utilisateurs soient sanctionnés, même ainsi équipés. Voici les positions de la législation française sur ce sujet...

Législation 8 réactions

République française

Les téléphones portables, notamment les smartphones, ont envahi notre quotidien. Bien pratiques, on se saurait aujourd'hui plus s'en passer. Seulement, leur utilisation dans certains contextes soulève des questions de sécurité. À la question "doit-on décrocher au guidon d'un deux-roues", les réponses des associations divergent et les arguments avec...

Cependant, la législation française est pour sa part très claire. En effet, téléphoner portable en mains en roulant est bien évidemment formellement interdit. Quant aux kits mains libres, leur utilisation est tolérée mais pas autorisée. Concrètement, on ne peut vous verbaliser mais en cas de pépin, vous seriez en tort ! En effet, téléphoner en roulant, même avec un kit Bluetooth, détourne l'attention de la route et augmente les risques d'accidents.

Si les casques et autres équipements sans-fil pour motards sont de plus en plus nombreux, il ne faut pas oublier que le meilleur coup de fil à moto ou en scooter est celui que vous passez à l'arrêt, sur le bas côté. Cela pourrait vous éviter bien des pépins, certains agents des forces de l'ordre n'hésitant pas à verbaliser avec des amendes salées...