Onewheel : le skateboard électrique à une roueQuand un américain décide de mettre une dose de fun dans la mobilité urbaine, voilà ce que ça donne ! Un véhicule électrique léger gyro-stabilisé à mi-chemin entre skate et Hoverboard. Suite à son succès sur Kickstarter, le Onewheel va être produit en série puis commercialisé d'ici la fin 2014...

Deux-roues 2 réactions

OnewheelNotre passion pour les nouvelles formes de mobilité urbaine nous amène à parler de plus en plus fréquemment des véhicules électriques légers. Les dernières avancées en matière d'électronique permettent aux transporteurs personnels d'offrir une autonomie et des performances toujours plus élevées dans un format toujours plus compact. Mais aujourd'hui, nous voilà projetés directement dans le futur...

Car non content d'utiliser la technologie de gyro-stabilisation pour se mouvoir, le véhicule que nous avons choisi de vous présenter procure des sensations similaires au célébrissime Hoverboard de Retour vers le futur. Il se distingue des gyropodes de type Segway, Solowheel et SBU par sa position de conduite façon skateboard : le conducteur est installé perpendiculairement à la route, en « goofy » ou « regular ».

Le Onewheel se conduit comme un skate, la sensation de flotter en plus
Le Onewheel se conduit comme un skate, la sensation de flotter en plus

Cette idée simple mais géniale assure au Onewheel une maniabilité exceptionnelle. Elle permet de se déplacer avec aisance sur les trottoirs, mais aussi de réaliser des tricks et figures 100% fun en jouant avec l'environnement urbain. Le confort procuré par la grosse roue tubeless centrale est excellent, surtout face aux skates électriques classiques dont la monte dépasse rarement le 8'' (Evo, Maverix, etc.).

Pour motoriser son gyroskate et en assurer l'auto-équilibrage, l'américain s'est reposé sur la dernière génération de composants : batterie LiFePO4 48V, contrôleur multi-fonctions... Le tout est discrètement logé dans la planche tandis que le moteur Brushless de 500 Watts est intégré dans le moyeu central. Grâce à l'utilisation de l'aluminium, le Onewheel affiche un poids raisonnable de 11 kilos.

L'électronique et la batterie sont logées derrière le petit châssis en aluminium
L'électronique et la batterie sont logées derrière le petit châssis en aluminium

D'autres caractéristiques sont à considérer pour une éventuelle utilisation quotidienne. L'autonomie notamment, qui atteint les 9 kilomètres maximum et le temps de charge, de 2 heures en standard et seulement 20 minutes avec le chargeur rapide vendu en option. La vitesse de pointe est quant à elle de 20 km/h. On peut espérer voir cette innovation commercialisée fin 2014 / début 2015 au prix d'environ 1500€.

Site officiel : rideonewheel.com.