Le détail qui tue, un forum pour... les écouter parler !La FFSA a mis sur pied une campagne d'information sur le thème du 50cm3. Afin de permettre aux jeunes de s'exprimer, elle a lancé un forum. Censure et manque d'écoute sont au programme...

Tendances 8 réactions

Vous avez probablement été nombreux à apercevoir, au détour d'un feuilletage de magazine ou de journal, une publicité publiée par Le détail qui tue. On a pu voir dans le cadre de cette campagne de communication plusieurs visuels sensés conduire à une conclusion simple : le débridage tue ! D'après cette association, le fait de monter un pot d'échappement Bidalot S2 (vendu bridé et homologué CE) sur un scooter d'origine constitue un détail qui tue... Ils veulent donc tout simplement interdire la vente de pièces adaptables sur 50 cm3 !

Le détail qui tue est en fait une association d'assureurs (la Fédération Française des Sociétés d'Assurances, FFSA) qui s'est mis en tête de faire diminuer le nombre de deux-roues débridés. Or, si un tel message aurait été tout à fait légitime venant de la Sécurité Routière ou d'autres organismes gouvernementaux, il l'est moins de la part d'assureurs. On ne peut qu'imaginer les objectifs économiques qui se cachent derrière...

Quoi qu'il en soit, l'association a tout de même décidé de créer un lieu d'échange afin de discuter avec les permiers concernés : les jeunes scootéristes. Elle a mis sur pied son propre forum. Suite à cette annonce, certains membres de Scooter System se sont inscrits afin de partager leur point de vue sur la question, argumentant en faveur du débridage ou pour une hausse de la vitesse maximale autorisée, ce qui peut tout à fait se concevoir. Ce qui est dommage, c'est que tous leurs messages ont été supprimés sans aucune discussion !

La moindre des choses lorsqu'on utilise un outil de communication à destination des jeunes (le forum), c'est d'en respecter les règles. Au final, ce forum n'en est pas un puisqu'il est impossible d'y discuter librement sans se voir censuré... La censure aussi, ça tue ;)

Site officiel : assureurs-prevention.fr.