Un scooter virtuel pour sensibiliser les ados

Tendances 24 réactions

Cette expérience est une première dans le monde du scooter 50cm3 ! Une équipe de jeunes étudiants de l'Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers (Ensam) située Paris a développé un scooter virtuel, le "virtual scooter", afin de mettre en avant les dangers auxquels sont confrontés les scooters sur la route au quotidien. De premiers essais ont été réalisés jeudi dernier et les résultats semblent plutôt concluants, puisque "ça fait très peur" !

L'objectif du simulateur n'est pas de s'amuser ou d'apprendre à conduire un deux roues mais bel et bien de créer un "choc émotionnel" chez les conducteurs afin de les faire réagir aux dangers de la route. Le projet est soutenu et financé en partie par une entreprise de Laval (Mayenne) nommée Nautilus. Celle-ici a annoncé qu'elle souhaitait entammer la phase de production du "virtual scooter" dès 2007, afin de le vendre aux compagnies d'assurance et pouvoirs publics : le simulateur de mort dans les collèges, c'est pour bientôt...

Comme vous l'aurez compris, Scooter System ne cautionne pas tellement ce projet, même si l'effort est notable... Avant de vouloir faire peur aux jeunes de 14 à 17 ans (cible du scooter virtuel) en les soumettant à d'atroces photos de morts au volant, de membres déchirés et d'os fracassés, le mieux serait de les former convenablement aux techniques de conduite ! C'est comme si, avant même d'apprendre à conduire, on vous mettait au volant d'une auto et qu'on vous laissait libres de conduire en pleine ville. Forcément, les dégats seraient importants !

Pourquoi les choses seraient elles différentes en scooter 50cm3 ? On a beau être jeunes, le processus d'apprentissage n'a pas de raisons d'être différent ! Le côté positif du projet - il y en a un - est qu'on se retrouve plongé à travers des lunettes dans un monde virtuel où les règles de la réalité sont respectées : sens interdits, priorités à droite, piétons imprudents et voitures imprévisibles... On s'y croirait. Ainsi, avant de renverser de jeunes enfants, on aura au moins le temps de s'entraîner à la conduite quelques minutes.

Nous vous tiendrons au courant des avancées du projet puisque des nouveautés sont prévues, dont notamment l'ajout de rétroviseurs (normal non ?). Pour l'instant, le "virtual scooter" tourne sur un PC tout ce qu'il y a de plus commun, mais très haut de gamme. Attendons de voir ce qu'il donnera une fois transformé en borne d'arcade. Quand au nom, je verrai bien quelque chose comme "virtual killer"... oh pardon, ça ne se fait pas de critiquer de la sorte, "virtual scooter" c'est parfait ;)

Site officiel : technaute.lapresseaffaires.com.